La biennale Traces 2016 se tient du 2 novembre au 9 décembre en région Auvergne-Rhône-Alpes. L’édition 2016 a pour fil directeur la phrase: Vous avez dit [crise des] migrants ? Figures d’hier et d’aujourd’hui.

Le forum Traces rassemble pendant un peu plus d’un mois 70 événements culturels (expositions, films, rencontres littéraires, colloques, tables rondes, visites, concerts, théâtre…) répartis sur l’ensemble de la région. Nous vous invitons à découvrir et consulter le programme ici

————————————-

Traces est un « réseau-forum » qui réunit différents types de personnes et de structures : associations œuvrant dans le champ social ou culturel, institutions publiques à vocation patrimoniale ou artistique, chercheurs en sciences humaines et sociales.

Créé en 2000, ce forum fédère des acteurs intéressés par les questions mémorielles liées aux migrations qui ont contribué et contribuent à l’histoire de la région.

La manifestation Traces fonctionne par l’organisation de biennales culturelles coordonnant et rassemblant des événements multiformes (artistiques, scientifiques, patrimoniaux, etc.) sur la région.

 

Objectifs de Traces

  • Connaître et reconnaître dans toutes ses composantes les migrations passées et présentes, en plaçant au centre des préoccupations les enjeux sociaux, politiques et culturels contemporains.
  • Porter les thématiques concernant à la fois :

          – les formes des migrations contemporaines et leurs enjeux ;

          – les pratiques culturelles et interculturelles ;

          – les reconstructions mémorielles et les héritages liés aux migrations plus anciennes ;

         – les questionnements des représentations du passé sur les différentes migrations et la compréhension de leurs effets dans le présent.

  • Ancrer les thématiques des migrations dans le domaine culturel (création artistique, action culturelle et travail patrimonial)

  • Travailler à changer les regards et les représentations, en escomptant un effet concret sur les rapports sociaux.

  • Mettre en relation et mutualiser des ressources, notamment scientifiques.

  • Favoriser l’inscription des mémoires des migrations dans les politiques publiques.

     

     

Le Réseau Traces

Le réseau s’appuie sur une coordination chargée de développer des relations vivantes entre les acteurs régionaux.

Sa gouvernance intègre :

  • un Conseil d’Administration réunissant des participants volontaires dont les prises de décisions se font collégialement ;

  • un chargé d’animation et de coordination ;

  • le cas échéant des groupes de travail thématiques ou territoriaux.

Les membres du réseau, le Conseil d’Administration et le chargé d’animation et de coordination décident d’un commun accord de la préparation d’une programmation culturelle biennale.

 

Les membres qui composent l’association Traces représentent les structures suivantes: ADATE, Africa 50, CCO Jean-Pierre Lachaize, Centre du Patrimoine Arménien, Cie Théâtre du Grabuge, CMTRA, Ecarts d’Identité, Ville de Villeurbanne (Le Rize- Centre mémoires et société), Maison des Passages, Microphone, Musée dauphinois, Musées Gadagne, Peuplement et migrations. Le réseau Traces bénéficie d’une participation active de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Ville de Saint-Etienne (Archives municipales notamment), du Musée de l’Histoire de l’immigration (Paris), Grand Lyon/ Métropole et la Ville de Lyon.

Depuis novembre 2015, Traces est constituée en association et est hébergé par le Rize- Centre mémoires et société (Villeurbanne, Rhône)

Categories: Biennale 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *