Lecture-spectacle de poésies de René Depestre

Le jeudi 22 novembre 2018, à 20h30

Au Café le Remue Méninges,
43 rue Michelet, 42 000 Saint-Etienne

5 euros

 

René Depestre est un poète, romancier et essayiste Haïtien. Il publie en 1945 ses premiers vers dans le recueil « Étincelles ». Engagé dans la vie politique, très proche des mouvements de la décolonisation, il sera expulsé de pays en pays et vivra en exil en France et à Cuba. Gaston Richard vous propose la lecture d’une sélection de ses textes.

 

René Depestre : Né à Jacmel en1926, Il publie en 1945 son premier recueil de poèmes, Étincelles. Activiste politique, il doit quitter Haïti après l’arrivée au pouvoir d’un régime militaire. Il s’installe à Paris et y suit des cours à la Sorbonne. Il rejoint Cuba en 1959 et soutient le nouveau régime de Fidel Castro, puis déçu par l’orientation de la révolution notamment après l’affaire du poète cubain Héberto Padilla en 1971, René Depestre décide de quitter l’île en 1978. Dans les années 1980, il s’installe à Lézignan-Corbières. Son roman Hadriana dans tous mes rêves reçoit le Prix Renaudot en 1988.

Milan Kundera à propos de René Depestre : « Depestre est un vrai poète, ou, pour le dire à la manière antillaise, un vrai maître du merveilleux : il a réussi à inscrire sur la carte existentielle de l’homme ce qui jusqu’alors n’y était pas inscrit : les limites quasi inaccessibles de l’érotisme heureux et naïf, les limites quasi impossibles de la sexualité aussi débridée que paradisiaque … »

 

Les textes seront dits par Gaston Richard.

 

Contact(s) : La Cimade, 06 82 19 14 64

 

La Cimade manifeste une solidarité active avec les personnes opprimées et exploitées. Elle défend la dignité et les droits des personnes réfugiées et migrantes, quelles que soient leurs origines, leurs opinions politiques ou leurs convictions. Elle lutte contre toute forme de discrimination et, en particulier, contre la xénophobie et le racisme. (Extrait de l’article 1 des statuts)

 

Co-producteurs et partenaires : Migrant’Scène, La Cimade, la Ville de Saint-Etienne,

Categories: Poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *