Guerre d’indépendance algérienne, mémoires et transmission

Place et enjeux de l’enseignement de la guerre d’indépendance algérienne

Mercredi 28 novembre 2018, à 18h

ESPE – 5 Rue Anselme, 69004 Lyon

entrée libre

Café-histoire

 

Il est commun d’entendre que la guerre d’Algérie n’est pas ou peu enseignée au collège et au lycée.

Cependant elle a sa place dans les programmes d’histoire depuis 1983 et les manuels scolaires lui font une place relativement importante.

Quelles sont aujourd’hui les pratiques réelles des professeur.e.s d’histoire ? Quelles sont les questions qu’elles et ils se posent pour conduire ces enseignements ? Peut-on identifier les causes de ce sentiment persistant d’un tabou dans la société française ?

Ce café-histoire, organisé avec l’APHG – Association des professeurs d’histoire et de géographie, est ouvert à toutes et tous, et sera l’occasion de débattre de la place de ce conflit dans la mémoire nationale et dans l’enseignement secondaire.

Gilles Boyer apportera un éclairage scientifique sur l’histoire de ces enseignements. Arthur Grosjean à travers son expérience de professeur d’histoire-géographie en Lycée, évoquera notamment le rôle que peuvent jouer les témoignages d’acteurs et d’actrices de la guerre dans la conduite de cet enseignement.

Gilles Boyer, professeur agrégé à l’Université Claude Bernard lyon1-ESPE où il enseigne l’histoire et travaille sur l’enseignement du fait colonial en primaire et secondaire. Il a co-dirigé en 2007, Colonisation et décolonisation dans les manuels de l’école primaire et en 2008 De l’école en situation coloniale à l’enseignement du fait colonial.

Arthur Grosjean est professeur d’histoire-géographie au lycée de la Plaine-de-l’Ain à Ambérieu-en-Bugey. Il a été le correspondant du Rhône et de l’Ain de l’IHTP (Institut d’Histoire du Temps Présent) pour l’ouvrage collectif dirigé par Raphaëlle Branche et Sylvie Thénault La France en guerre, expériences métropolitaines de la guerre d’indépendance algérienne.

———————————-

Contact :

Grand-ensemble, atelier de cinéma populaire – http://www.grandensemble.fr/ grand.ensemble@gmail.com

Lieu de production de films indépendants au plus près des réalités sociales, l’association Grand Ensemble est ancrée dans une démarche d’éducation populaire.  Elle accompagne ses productions en proposant projections, rencontres, formations, ateliers d’initiation à la réalisation, dispositifs de création collective.

Grand ensemble développe depuis plusieurs années une plate-forme Internet pour les mémoires de la guerre d’indépendance algérienne. L’alimentation de cet espace en ligne est liée à différents travaux de recherche ancrés dans une démarche d’éducation populaire. Nous partageons ainsi régulièrement nos questions lors de temps de restitution et d’échange. Cinq rendez-vous avec le public sont proposés dans le cadre de TRACES 2018, permettant notamment d’explorer les problématiques des post- mémoires ainsi que des questions spécifiques liées à la mémoire des anciens soldats supplétifs algériens et de leur famille.

———————————-

Porteurs/organisateurs et partenaires/financeurs : Grand Ensemble- atelier de cinéma populaire, APHG – Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie, ESPE – Université Lyon 1, Avec le soutien de la DRAC, de la région Auvergne-Rhône-Alpes et de l’ONACVG

Categories: Conférences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *