LA LANGUE DE MA MÈRE

ET LA TERRE DE MON PÈRE

 

16 novembre, 18h

Salle Gilbert-Gaillard, 2, rue Saint-Pierre – Clermont-Ferrand

gratuit

 

Poésie arabe

 

« Quand on arrive ailleurs, on ne parle pas la langue de sa mère. Elle fait honte. Mais après une longue absence, c’est à travers elle qu’on aime encore plus sa mère. Et quand je quitte la terre de mon père et que j’adopte celle qui m’accueille, qui suis-je encore ? Je ne suis plus personne ! »

 

Organisé par le Centre régional d’art dramatique

Dans le cadre de MIGRATIONS, Ville de Clermont-Ferrand

Contact : www.clermont-ferrand.fr – 04 73 42 63 63

Categories: Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *