« Des samouraïs au kawaii, Histoire croisée du Japon et de l’Occident »

 

Exposition du 26 octobre 2018 au 24 juin 2019

Musée dauphinois, 30 rue Maurice Gignoux, Grenoble

Gratuit

 

Le fil conducteur de l’exposition est de montrer la nature des relations tissées entre le Japon et l’Occident – et notamment la France – dans l’histoire, en évoquant les connexions, les influences réciproques, les ruptures, les métissages engendrés par cette histoire croisée.

L’exposition se développe chronologiquement en trois temps sur un espace de 700 m2:

Le premier traitera de la rencontre dans l’Archipel entre Occidentaux et Japonais au milieu du 16e siècle – découverte réciproque, relations commerciales et évangélisation – période qui s’achève en 1639 avec la fermeture du Japon aux étrangers. Le Pays du Soleil Levant en paix et replié sur lui-même développe alors, loin de l’influence occidentale, une société urbaine et raffinée.

Le second temps abordera la réouverture forcée du Japon, deux siècles plus tard, en 1853. Sous la pression occidentale, cette réouverture marque le début d’une nouvelle ère, faite de grands bouleversements avec une modernisation et une industrialisation accélérée de la société japonaise notamment sous l’impulsion la France. Cette époque marque l’affirmation d’un Etat-Nation alors qu’en France la civilisation et l’art japonais deviennent source d’inspiration pour les artistes.

Le troisième temps est consacré au 20e siècle qui voit la montée en puissance du Japon sur la scène internationale, notamment en Asie. Paul Claudel (1868-1955), « l’ambassadeur-poète », est un témoin privilégié du nationalisme japonais qui mènera à la Seconde Guerre mondiale et aux bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki. L’après-guerre s’étire, mais le Japon devient un géant économique qui n’a rien à envier aux Occidentaux. Des produits d’avant-garde des années 1970 à la cool-culture actuelle : le Japon ne cesse de fasciner et de séduire l’Occident.

Les œuvres et documents exposés, provenant de différentes collections publiques et privées, permettront d’appréhender les liens entre Japon et Occident sur une période longue de cinq siècles. Le visiteur pourra découvrir des collections exceptionnelles de l’armure de samouraï du Japon féodal aux figurines d’Astroboy en passant par des œuvres japonisantes du 19e siècle. L’exposition se clôturera sur une série de portraits de personnalités illustrant les liens entre le Japon et l’Isère aujourd’hui.

Dans le cadre de l’année du japon en Isère (juin 2018 à juin 2019)

Contact : 04 57 58 89 01 – musee.dauphinois@cg38.fr

www.musee-dauphinois.fr/

Le Musée dauphinois est un musée départemental aménagé dans un ancien couvent édifié au début du 17e siècle. Il inscrit son action dans la relation de proximité qu’il entretient avec les habitants d’origine et d’adoption des Alpes dauphinoises. Il est aussi un espace de réflexion sur notre temps et présente chaque année deux à trois expositions, toujours enrichies de publications, de conférences et de débats.

Categories: Expositions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *