Bonjour à toutes et à tous,

Chaque mois le RÉSEAU TRACES vous informe des propositions (conférences, spectacles, projections et autres échanges) organisées dans la région Auvergne-Rhône-Alpes qui interrogent les MIGRATIONS d’hier et d’aujourd’hui.

Voici ci-après les rendez-vous du mois de JUILLET 2019.

Au plaisir de vous y croiser !

Le réseau Traces.

www.traces-migrations.org

www.facebook.com/traces.migrations

 

******************************

LES RENDEZ-VOUS DE TRACES

 

Dimanche 7 juillet, Au Musée des Soieries Bonnet, Jujurieux

Fête du patrimoine industriel au Musée des Soieries Bonnet

« Sur les traces du personnel des Soieries Bonnet »

 

Pour la 12e édition de la Fête du Patrimoine industriel, des sites industriels, des musées techniques et des entreprises s’associent pour valoriser leur patrimoine industriel. Le musée des Soieries Bonnet propose pour l’occasion une programmation variée qui met à l’honneur ses collections et son histoire, en partenariat avec le réseau Traces.

 

Présentation du dernier numéro de la revue ÉCARTS D’IDENTITÉ, qui fait écho à l’importance des Soieries Bonnet dans la région.

 

  • Rencontre-échanges « Sur les traces du personnel des Soieries Bonnet » : Jean-François Dupont présentera le travail de recherche qui a permis de retrouver plus de 25 000 hommes, femmes et enfants ayant travaillé pour les Soieries Bonnet. Deux sessions, réservation conseillée  : 11 h 30 et 16 h 30 (45 minutes environ).
  • Visites théâtralisées « Les dessous des Soieries Bonnet » : découvrez l’histoire des Soieries Bonnet et les anciens ateliers de production. La comédienne Anne-Laure Arlot se mêle à la visite et retrace des tranches de vie à l’usine, mises en scène à partir de témoignages et anecdotes d’ouvriers et ouvrières des Soieries Bonnet. 10 h 30 – 14 h 00 – 15 h 30 – 17 h 00 (1 h 00 environ).

Animations gratuites

Musée des Soieries Bonnet : 72 clos du Musée, 01640 Jujurieux – France / Tél. + 33 (0)4 74 36 86 65

 

***

 

Le réseau Traces, l’ADATE, la Maison des Passages et ISM Corum sont heureux de vous annoncer la sortie du nouveau numéro de la revue ÉCARTS D’IDENTITÉ !

http://www.ecarts-identite.org/

 

***

 

À l’occasion de sa 2e édition, l’événement « VIEUX-LYON EN HUMANITÉ » qui aura lieu du 4 au 7 juillet 2019, dans le Vieux-Lyon, sur le thème « Tous nomades! » :

 

Jeudi 4 juillet, à 18h, à la Galerie L’OEil Écoute, 3 quai Romain Roland, LYON

VERNISSAGE des expositions :

 

« Nous et les autres, des préjugés au racisme »

«Nous et les autres, des préjugés au racisme» est une exposition au croisement de l’anthropologie, de la biologie, de la sociologie et de l’histoire ; l’exposition s’appuie sur des études menées par les chercheurs en sciences de l’Homme et de la société dont l’association lyonnaise IsmCorum. Elle propose un parcours qui s’attache à décrypter pourquoi et comment se met en place le racisme, la xénophobie à des moments de l’histoire des sociétés.

Exposition conçue et réalisée par le Muséum national d’histoire naturelle – site du musée de l’Homme.
Proposée par le RÉSEAU TRACES, Histoire, Mémoires et Actualités des migrations en Auvergne-Rhône-Alpes

 

et « Enfants réfugiés d’hier et d’aujourd’hui »

Cette exposition, qui comprend 12 panneaux, a été réalisée par des élèves de 3 collèges de la région Auvergne-Rhône-Alpes en partenariat avec la Maison d’Izieu et le Lieu de Mémoire de Chambon-sur-Lignon. L’exposition retrace les parcours de plusieurs de ces jeunes élèves réfugiés, met en parallèle ces parcours avec ceux des enfants juifs cachés et exterminés de la Maison d’Izieu et propose des rappels historiques sur les réfugiés accueillis au Chambon-sur-Lignon à différentes périodes, grâce à l’engagement fraternel et solidaire de femmes et d’hommes de toutes conditions et convictions.

Proposée par la LICRA – http://www.licra.org/

 

Le vernissage sera suivi à 20h d’un repas partagé en musique, rue Juiverie, sous les mélodies de Jonathan Mathis et de ses musiciens (orgue de barbarie, accordéon, percussions) et d’une projection proposés par l’association Empreintes.

Programme complet de l’événement : https://dialoguesenhumanite.org/meetuppage/728/vieux-lyon-en-humanite-invitation-aux-dialogues

Evénement gratuit

 

******************************

RELAIS D’INFORMATIONS
DU RÉSEAU TRACES

Voici les rendez-vous et informations des structures partenaires du réseau TRACES.

N’hésitez pas à nous tenir au courant de vos actualités, nous les relaierons le plus largement possible ! reseau.traces@gmail.com

 

***

 

Lundi 1er juillet à 18h30, Mairie du 1er arrondissement de Lyon

Conférence « Hégergement des migrant·e·s chez l’habitant »

Parmi nos amis, nos voisins, nombreuses sont les personnes à héberger des personnes en migration depuis quelques mois, voire quelques années. Le développement rapide de ce phénomène interroge la dimension répressive des politiques migratoires, le manque de structures d’hébergement, les facteurs de migration. Mais cette croissance de l’hébergement à domicile pose aussi la question de la prise en charge par des personnes privées, d’une action habituellement assumée par les pouvoirs publics. Que se passe-t-il quand l’Etat ne prend pas/peu en charge les personnes en exil ? À la lumière d’une recherche exploratoire d’une année, Hugo Paris, Elise Roche et Céline Vaillant (chercheur·euse·s au laboratoire Triangle) proposent d’analyser ce que produit l’hébergement de personnes migrantes « chez l’habitant ». La soirée débutera par une restitution de la recherche initiée auprès de réseaux d’hébergeurs dans la métropole lyonnaise (Hugo Paris et Céline Vaillant). Ces analyses seront ensuite mises en regard d’une recherche menée auprès d’une maison d’accueil auto-gérée (Elise Roche). Il sera proposé ensuite une discussion avec la salle.
Dans la perspective de la poursuite de cette recherche, et d’un contexte lyonnais particulièrement actif sur cette question, cette démarche vise à permettre des croisements fertiles entre expériences habitantes/associatives et recherche universitaire.

 

***

 

5-7 juillet, Au Parc de la Tête d’Or, LYON (gratuit)

Dialogues en Humanité

l’Association Vaugneray Accueil et Solidarité propose 3 parcours « Demain, tous nomades? Demain, tous migrants? ».

  • Vendredi : ateliers  » dans les pas d’un réfugié », concert « Etranges Etrangers »
  • samedi : théâtre-forum Pas de papiers? Pas de cantine!, atelier « intégration professionnelle en terre inconnue », spectacle « La traversée »
  • dimanche : les chorales de ATD et de RESF s’associent.Les Chant’sans papy’é …

« Voici donc notre famille humaine confrontée à des rendez vous critiques où elle peut se perdre mais aussi franchir un saut qualitatif dans la voie d’une qualité supérieure d’humanisation et de conscience planétaire. Ces rendez vous sont à la fois écologiques et sociétaux ; ils doivent relier, sans les opposer, les enjeux des risques de fin du monde (dérèglement climatique, extinction de la biodiversité; armes de destruction massives) et les angoisses légitimes de «fin de mois» qui exigent plus de justice sociale et fiscale. Nous avons besoin pour dynamiser ces projets d’une narration positive et créative qui – en intégrant la lucidité sur ces risques majeurs- raconte une histoire positive sur le devenir de notre humanité. Le titre général de cette année «Racontons nous demain» fait écho à cette exigence et vise à la traduire à travers trois «parcours»: outre celui sur les projets-récits, ( parcours 3) nous aborderons l’enjeu des droits qui croisent exigence écologique et sociale et visent à mettre en œuvre pleinement la Déclaration Universelle des Droits humains ( parcours 1). Enfin nous poserons la question «demain tous nomades, tous migrants ?» (Parcours 2).  A travers cette question provocante il s’agit de prendre conscience que toute l’humanité – y compris des territoires aujourd’hui relativement préservés comme l’Europe – sera concernée par le dérèglement climatique qui, à terme, fera de nous tous des migrants, saisonniers ou structurels, afin de fuir des risques écologiques majeurs et aménager d’autres territoires habitables. » Patrick Viveret

https://dialoguesenhumanite.org/meetup/514/2019-programme-lyon-5-6-et-7-juillet

 

***

 

Samedi 6 juillet de 12h à 19h, Au RIZE, Villeurbanne

Sortie de résidence RADIO RIZE, avec l’association Microphone

12h – 19h | Retrouvez différents points d’écoutes au sein du Rize pour découvrir ou redécouvrir une année radiophonique à l’écoute de Villeurbanne.

et notamment de 12h à 13h, dans le Patio : «Le voyageur perdu revient à la source», récits de l’immigration vietnamienne en Isère. »

En mangeant votre taboulé ou votre salade de quinoa, participez à un temps d’écoute d’un documentaire radiophonique suivi d’un échange.

Programme détaillé sur http://lerize.villeurbanne.fr/

 

***

 

Le 7 juillet 2019, à 14h00, Au Théâtre de Vienne, 4 Rue Chantelouve, Vienne / Gratuit

RENCONTRE «QUELLE PLACE POUR LES ANTILLES FRANÇAISES DANS LA CULTURE FRANÇAISE?»

A l’occasion du festival Jazz à Vienne, le CMTRA, Zone Franche et Jazz à Vienne proposent une conférence avec pour thématique la place des Antilles françaises dans la culture française. En cette année anniversaire du mythique groupe Kassav, les patrimoines culturels antillais brillent d’une lumière contrastée. Certes depuis quelques années, la créativité musicale de l’archipel rencontre en métropole une reconnaissance qui lui est déjà acquise à l’international depuis près de 40 ans. Pour autant, l’immense majorité des artistes de la diaspora antillaise peinent à trouver leur place sur les scènes culturelles et médiatiques françaises, dont les angles morts sont façonnés par les échos ambivalents de notre histoire coloniale. Si les écrivains ont été et demeurent les principaux porte-voix des réalités insulaires, la musique et la danse en sont elles aussi des expressions manifestes. Cette table-ronde souhaite donner la parole à des artistes, des programmateurs et des penseurs des cultures antillaises francophones contemporaines. Nous prendrons le temps de les écouter sur leurs parcours, leurs contournements et leurs engagements en faveur d’une juste intégration de ces patrimoines culturels français encore maintenus en « ultra-périphérie » des scènes métropolitaines et des récits nationaux.

Intervenants :

  • Edwy Plenel : journaliste, ancien directeur de la rédaction du Monde et fondateur de Mediapart
  • Caroline Bourgine : journaliste, ancienne productrice radio sur France Inter, France Culture, France Musique et RFI. Ancienne conseillère, chargée de mission au ministère de la Culture au Commissariat de l’année des outre-mer. Elle produit et présente le magazine Latitudes Caraïbes sur le réseau Outre Mer Première.
  • Roger Raspail : musicien guadeloupéen, maitre du tambour ka, collaborateur d’Anthony joseph, Vincent Ségal, Alain Jean-Marie et Jacob Desvarieux
  • Jocelyne Béroard : chanteuse martiniquaise, membre du groupe Kassav’
  • Steeve Delblond : manager, gérant de Bakfoul Production et créateur de C’est Pas du Jazz festival
  • Modération : Jacques Denis : journaliste musical pour Libération, Jazz News, Qwest TV, Monde Diplomatique et superviseur musical au sein de l’entité The Players

Inscription gratuite obligatoire via le formulaire en ligne : http://bit.ly/2Rp5BjO

 

***

 

Jeudi 11 juillet à partir de 18h30, en ouverture des Jeudis des Musiques du Monde 2019, au Jardin des Chartreux, 36 cours Général Giraud, 69001 Lyon / Puis du 12 juillet au 6 septembre 2019, Exposition en écoute à la mairie du 1er arrondissement de Lyon.

« D’ailleurs, nous sommes voisins » – Portraits sonores d’habitants du 1er arrondissement, migrants d’hier et d’aujourd’hui

Arrivés il y a plusieurs décennies ou très récemment, dans des conditions précaires ou à l’inverse très facilement, des habitants du 1er arrondissement de Lyon partagent leurs parcours migratoires et leur vies dans le quartier. Ils disent d’où ils viennent et où ils sont. Les expériences singulières se mêlent à l’histoire plus large des migrations contemporaines. Au final, c’est un quartier et sa vie sociale qui se dessinent à l’écoute : ses fractures et ses solidarités, ses indignations et ses joies. Dans le cadre d’une saison dédiée à la mémoire des migrations dans le 1er arrondissement de Lyon, le CMTRA est parti à la rencontre d’habitants du quartier venus d’ailleurs. A partir de leurs témoignages a été conçue une série de portraits sonores et photographiques, qui sera présentée tout l’été à la mairie du 1er arrondissement.

http://www.cmtra.org/

 

***

 

VENDREDI 12 juillet, place du 8 mai, grande halle du marché, LYON 8e

La Cie Théâtre du Grabuge présente
LE CABARET CITOYEN

LE CABARET CITOYEN INVITE LES HABITANTES ET HABITANTS DE LYON ET DE LA MÉTROPOLE, DE TOUS ÂGES ET DE TOUS HORIZONS, À VENIR CHANTER ET DANSER LA BELLE DIVERSITÉ DES LANGUES ET LE JOYEUX CROISEMENT DES CULTURES.

  • À partir de 17h : Ateliers peinture avec Art & Développent, atelier de cuisine anti-gaspi avec Récup & Gamelle, disco salades avec le Centre Social, LIVRES ET JEUX AVEC LA MEDIATHèque du bacchut, ET DJ clown-e-s.
  • 18h30 L’Assemblée des lucioles : grande chorale participative pour voyager à travers les langues avec les artistes associés de la Compagnie Théâtre du Grabuge.
  • 19h45 Concert « HK entre deux rives » : De « On lâche rien » à « Vezoul », de « Ce soir nous irons au bal » à « Padam », HK propose un répertoire mixte où se mêle ses chansons phares et quelques grands classiques français revisités au rythme de la musique traditionnelle du Maghreb.
  • 21h Bal à Bistan : Grand bouillonnement de musiques d’ici et d’ailleurs où l’on passe d’une danse folk collective à une chanson arabe, d’une valse musette à un forro brésilien, d’une tarentelle italienne à un tango… le Bal à Bistan fait danser tous les âges et tous les publics.
  • 22h30 Feu d’artifice : aux couleurs de la fête nationale sur des rythmes de musiques du monde.

 

***

 

Mardi 16 juillet à 10h, à la Maison d’Izieu, 70 route de Lambraz, IZIEU

DÉBAT CITOYEN « De quelle mémoire commune avons-nous besoin aujourd’hui en France et en Europe pour pacifier le rapport social à l’identité nationale et aux valeurs de la République ? »

A l’occasion de la journée nationale à la mémoire des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux justes de France,

www.memorializieu.eu

 

***

 

Mercredi 24 juillet à 18h, Au Pot au Noir, Domaine de Rivoiranche, Saint Paul-les-Monestier

Egodocument – Portraits en exil // Sortie de résidence : Performance et installation, danse contemporaine et arts plastiques

La notion de notre « identité » est au centre des créations menées depuis 2005 par le COLLECTIF K-LI-P. La chorégraphe Christel Brink Przygodda et le plasticien Philippe Veyrunes développent des processus performatifs, questionnant et reflétant, dans son actualité et sa poésie, notre construction en tant que sujet. En 2019 ils sont en résidence au Pot au Noir avec leur projet « PORTRAITS EN EXIL » et mettent en scène les dynamiques et le développement social et individuel en arrivant sur un territoire nouveau. Depuis avril, le COLLECTIF propose aux habitants du Trièves une série d’ateliers chorégraphiques et d’interviews à partir des question suivantes : Qui sommes-nous? D’où venons-nous? Comment vivons-nous sur ce nouveau territoire?. Issu de ces séances un groupe de participants sera formé pour continuer avec les artistes du 15 au 24 juillet, pour un temps de résidence au Pot au Noir et une présentation publique. Vous êtes intéressés? Contactez-nous!

Entrée libre / Plus d’informations : https://www.potaunoir.com/programmation/portraits-en-exil-1/

 

***

 

Le vendredi 26 juillet, à 20h, au 17 rue de la mulatière, Saint-Etienne

89.5 + 17 = Diophonie#6

Radio Dio et le 17 s’associent pour vous proposer un concert rare : le Duo 100% berbère de Lahcen Akil et Imdukal’N’El Hussain Safir, deux musiciens des montagnes de l’Atlas marocain, en tournée française. Ils seront précédés du duo « Vitesse et Précipitation » (violon-banjo-voix). Pour vous intéresser à ces musiques ainsi qu’aux projets et collectifs dans lesquelles elles s’inscrivent, on vous conseille de vous plonger dans l’écoute du label (téléchargement libre et conseillé) Do it Youssef (https://do-it-youssef.bandcamp.com) et la lecture de l’étonnant projet BiblioAtlas (http://bibliotatlas.free.fr/).

http://radiodio.org/

 

***

 

Les jeudis 04, 11, 18 et 25 juillet puis 01, 08, 22 et 29 août, Au MUSEE DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION DE L’AIN, 3 montée de l’Abbaye, NANTUA

Visites guidées de l’exposition temporaire « S’exiler pour survivre. Passages clandestins des Juifs en Suisse » et de l’exposition permanente, en alternance tous les jeudis à 15h.

 

***

 

PUBLICATIONS

Mise en ligne du nouveau carnet hypothèses de l’ethnopôle « Migrations, Frontières, Mémoires »  :

https://lecpa.hypotheses.org/

Vous y trouverez, outre la synthèse de la journée d’étude : « témoigner de l’expérience, des mémoires et des héritages des migrations » organisée lors de la BIENNALE TRACES le 16 novembre 18, des annonces de colloques, des appels à contributions, des CR de publications, des billets sensibles, etc. etc.

Categories: Agenda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *