Le Réseau TRACES, la revue Écarts d’Identité et le Périscope présentent…

Jeudi 24 octobre, 19h30 > 22h30

Au Périscope, 13 Rue Delandine, 69002 Lyon

5 / 7 euros

 

« Lyon brûle-t-il ? »

Musique, contestation et quartiers populaires

Autour de l’histoire du groupe CARTE DE SÉJOUR et de RACHID TAHA

 

19H30 : Ouverture des portes

20h : L’aventure de Carte de Séjour – Écoute, projection, discussion avec des musiciens du groupe et l’historien Philippe Hanus.

« La musique du groupe Carte de Séjour (Rachid Taha), fondé en 1980 dans l’agglomération lyonnaise, peut être analysée comme une prise de parole radicale de jeunes franco-maghrébins, adeptes de ce qu’on appelle « rock arabe ». Le braconnage de la langue et des sons (métissage entre reggae, punk rock et musiques méditerranéennes) est au cœur de l’aventure de cet ensemble musical à géométrie variable, mêlant sonorités électriques et instrumentations traditionnelles du Maghreb. Contemporain des luttes telles que la Marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983, l’aventure de Carte de Séjour exprime, durant la décennie 1980-1990, une forme originale de création musicale et de résistance aux assignations identitaires. » Philippe Hanus.

 

21h15 : « Rachid Taha – La brûlure » lecture musicale, création par Brigitte Giraud et Christophe Langlade (durée 50 minutes)

« Rachid Taha et son groupe Carte de séjour entrent en scène, frappent fort et mettent un peu de sel, presque sans le vouloir, sur la plaie restée à vif de la guerre d’Algérie, qu’on nommait «événements» et à laquelle mon père prit part quand il avait vingt ans. J’habite à Rillieux-la-Pape, sur les hauteurs de Lyon et assiste à la naissance du groupe dans cette même banlieue. Le terrain est prêt pour que je ne rate pas ce feu qui bientôt embrasera tout.»

Brigitte Giraud est née à Sidi-Bel-Abbès. Elle est l’auteure de nombreux romans traduits dans une douzaine de langues et largement récompensés, tels que À présent (Stock, 2001, mention spéciale du prix Wepler), L’amour est très surestimé (Stock, 2007, Bourse Goncourt de la nouvelle 2007), une année étrangère (Stock, 2009, prix Jean Giono). Un loup pour l’homme (Flammarion 2017) et Jour de courage (Flammarion, août 2019).

Christophe Langlade – Musique et guitare : Christophe Langlade, participe à différentes formations punk et rock de la scène lyonnaise au milieu des années 80. A partir des années 2000, il se dirige en solo vers une musique aux sonorités expérimentales et minimalistes, inspirée du blues primitif.
Il est également membre de O’Death Jug avec Michel Henritzi, un duo de guitares entre abstract blues et feedback qui a rendu hommage au photographe David Heath lors de son exposition Dialogues with solitudes à la galerie Le Bal à Paris, en janvier 2019.

***

« Né en 1958 près d’Oran (Algérie), Rachid Taha s’installe à Sainte-Marie-aux-Mines dans les Vosges à l’âge de douze ans avec sa famille, puis à Rillieux-la-Pape dans l’agglomération lyonnaise, où il devient le chanteur de Carte de Séjour en 1980. Ce groupe de « rock arabe »va accompagner les luttes politiques et sociales des immigrés, s’enger contre le racisme et les violences policières et apporter son soutien au peuple palestinien. Transcendant sa condition de fils d’immigré algérien en regardant vers le large : l’Angleterre, l’Amérique ou l’Inde. Rachid Il entame une carrière solo en 1990. Rétif à toute étiquette il se revendique alternativement et simultanément punk, arabe, français, troubadour, algérien… Son nom restera associé à deux reprises, aussi inventives que subversives : d’abord, Douce France (1985), célèbre chanson de Charles Trenet composée sous l’Occupation allemande ; ensuite, Ya Rayah (Toi le partant)  (1997) qui fit entrer le chaâbi et la musique des ouvriers-chanteurs de l’immigration algérienne (la version originale de Dahmane El Harrachi date de 1973) dans tous les foyers de France et au panthéon de la « sono mondiale ». Il s’est éteint  dans la nuit du 11 au 12 septembre 2018 dans son domicile des Lilas près de Paris. » REVUE ÉCARTS D’IDENTITÉ

https://brigittegiraudchristophelanglade.bandcamp.com/releases

***

Informations :

http://www.traces-migrations.org/

http://www.ecarts-identite.org/

Achat des places :

http://www.periscope-lyon.com/

 

Dessin affiche : Gaëlle Loth – https://gaelleloth-affiches.tumblr.com/

Categories: Agenda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *