en partenariat avec le Réseau TRACES, présentent

Samedi 9 novembre

au RIZE, 23 Rue Valentin Hauy, Villeurbanne

AUX MARGES DE LA VILLE

Une double séance des films de Jérémy Gravayat
et un repas partagé
En l’espace de dix ans, entre 2008 et 2018, Jérémy Gravayat a réalisé deux films : l’un, Les Hommes Debout, attrapant les dernières traces du passé ouvrier de Gerland à Lyon avant sa complète disparition ; l’autre, A Lua Platz, remontant à travers le parcours de familles roumaines l’histoire de tous ces habitats précaires qui ont émaillé La Courneuve et en banlieue parisienne. Entre ces deux films, un fil se tend, qui sonde les marges de la ville, les traces que la modernité aimerait voir s’effacer mais qui résistent, aussi bien physiquement que politiquement. Un programme conçu avec et autour de Jérémy Gravayat. Chaque séance sera accompagnée d’un débat avec le réalisateur et des chercheurs en sciences sociales.

Programme :

16h : Ouverture des portes / goûter
16h30 : Débat introductif en présence de Jérémy Gravayat et d’autres intervenants
17h : LES HOMMES DEBOUT
de Jérémy Gravayat | 75 minutes | Fr | 2010 | Super 8 mm
Traverser les ruines de l’usine, se souvenir des gestes répétés tant de fois en ces lieux. Entendre les voix des ouvriers rassemblés dans la cour et le silence des machines arrêtées. Parcourir la ville, dans la boue des chantiers, partir à la recherche d’un travail. Frapper la pierre et la brique, regarder les choses lentement s’effondrer. Repérer les lieux, s’y introduire, changer les serrures, remettre en route l’électricité. Se rassembler dans la nuit, allumer un feu, construire de nouveaux abris. Raconter toujours la même histoire, celle qui fait tenir les hommes debout. Ce sera l’occasion d’évoquer la mémoire des luttes des travailleurs immigrés à l’usine Penarroya.
19h : Entracte / bar-restauration
• 20h30 : A LUA PLATZ
de Jérémy Gravayat | 97 minutes | Fr | 2018
En Seine-Saint-Denis, des années durant, des familles roumaines cherchent des lieux où vivre. Devenus compagnons de route lors de luttes contre les expulsions, nous fabriquons ce film ensemble, comme autant de maisons ouvertes. Cheminant de villages quittés en bidonvilles, squats et cités, l’intimité de leurs récits se confronte à une banlieue en constante mutation. Des Grands Ensembles jusqu’au Grand Paris, leurs trajectoires retissent une histoire commune, celle de solidarités habitantes refusant la relégation.

Entrée libre

Categories: Agenda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *