L’association Ecologie au Quotidien présente, dans le cadre des 18es Rencontres de Die et de la Biovallée organisées sur le thème «S’entraider … Coopérer, ici et ailleurs », en partenariat avec le Réseau Traces :

 

Lundi 27 janvier 2020

À Die, Salle Polyvalente

Deux projections sur la thématique

« L’accueil des migrants, hier et aujourd’hui »

 

Les films seront suivis de discussions en présence de Philippe Hanus, historien, coordinateur de l’ethnopôle « migrations, frontières, mémoires » au CPA, Linda Guerry, historienne et de Sébastien Escande, coordinateur du Réseau TRACES. Un débat sur la question du « délit de solidarité » sera animé par un.e représentant.e du GISTI. Avec la participation des acteurs locaux : REDAR, VEDAR, Voies libres.

 

17h : « Toni » (1935, 1h30) de Jean Renoir

« Immigré italien, Antonio, dit Toni , a trouvé du travail à Martigues. Il y vit d’abord auprès de Marie, mais il tombe amoureux de la belle Josépha, d’origine espagnole, dont l’oncle est un petit propriétaire prospère. » Tourné au cœur même des communautés méditerranéennes immigrées des Martigues, Toni dépeint avec force et réalisme la vie des travailleurs exilés et les passions tragiques qui unissent, ou désunissent, ces déracinés.

 

19h : Repas

 

20h30 : « Le bel été » (2019, 1h20) de Pierre Creton

« Robert, Simon et Sophie vivent au bord de la Manche dans un quotidien d’habitudes. Ils rencontrent Nessim et 3 adolescents qui, tous, ont traversé la Méditerranée pour se réfugier en France. Ils vont vivre tous ensemble le temps d’un été. »

 

Aussi, dans le vaste programme des rencontres de Die qui ont lieu du vendredi 24 Janvier au dimanche 2 Février 2020 (programme complet sur https://www.ecologieauquotidien.fr/)

Jeudi 30 janvier, à 14h : Projection du film « Déplacer les montagnes » en présence des réalisatrices

 

Categories: Agenda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *