En ce début d’année, le réseau TRACES se réunit, dans toute sa diversité, dans différentes villes de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, échangeant sur les pratiques de chacun et chacune, artistes, chercheurs.euses, associations, institutions, autour des questions qui entourent les migrations d’hier et d’aujourd’hui.

Nous construisons la prochaine biennale TRACES qui aura lieu cet automne 2020, et qui nous l’espérons fédérera un maximum d’acteurs de la région pour son 20e anniversaire.

Les prochains rendez vous sont :

Jeudi 13 février à 15h30, à VINAY, au Grand Séchoir

  • Mardi 18 février à 17h30, à GRENOBLE, à l’Observatoire sur les discriminations et les territoires interculturels (ODTI), 7 place Edmond Arnaud
  • Jeudi 20 février, à 15h, à CLERMONT-FERRAND, direction de la culture, Mairie, 10 rue Philippe Marcombes
  • Mardi 25 février, à 10h, à SAINT-ETIENNE, à l’Amicale laïque de Beaubrun, 14 rue Claude Deverchère
  • Jeudi 12 mars, à 14h30, à BOURG-EN-BRESSE, à la Direction des Musées, 34 rue général Delestraint
  • Jeudi 26 mars, à 14h, à VALENCE, au CPA.

 

N’hésitez pas à nous rejoindre à ces moments d’échanges.
Aussi, si vous ne pouviez pas venir, nous vous invitons à nous communiquer vos idées et propositions, que vous souhaitiez présenter en région Auvergne-Rhône-Alpes : un travail de recherche, une création artistique, une exposition, un film ? Ou si vous recherchez au contraire du contenu, des intervenant.es pour construire un moment, une soirée, une journée d’études sur une thématique qui concerne les migrations? Nous souhaitons relier les un.es et les autres pour que d’un côté à l’autre de la grande région, les réflexions et les propositions circulent et enrichissent notre pensée commune.

 

Afin de structurer le réseau TRACES, nous vous invitons à formaliser votre implication dans cette énergie et projet collectifs en adhérant à l’association TRACES, en suivant ce lien : http://traces-migrations.org/wp-content/uploads/2020/02/adhesion2020.pdf – Merci !

Par ailleurs, le réseau TRACES existe aussi en dehors de la biennale et propose des rendez-vous réguliers. Voici ci-après les rendez-vous de février! Au plaisir de vous y croiser !

Le réseau Traces.

 

******************************

LES RENDEZ-VOUS DE TRACES:

 

Dans le cadre des Mercredis de l’Autre Soie, en partenariat avec les rencontres Images Migrantes du Réseau Traces :

Mercredi 12 Février, 18h

Au CCO La Rayonne

24 rue Alfred de Musset Villeurbanne

Ciné club : Exils adolescents

Projection et échanges, autour des films:
  • « Exils Adolescents» réalisé par Antoine Dubos (2019, France, 1h20)
    Yakouba a 16 ans quand il débarque seul à Lyon. Il rejoint un collectif de mineurs étrangers qui luttent pour leurs droits et en devient un des porte-voix. Arrivés en France en tant que mineurs isolés, ils ont été pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance. Mais à l’aube de leur majorité, ils deviennent des sans-papiers aux yeux de la préfecture qui leur demande alors de quitter le territoire. Ce film suit leur parcours dans ce difficile passage à l’âge adulte, au moment où grandir revient à devenir hors-la-loi.
  • « Collège International Maurice Scève » court-métrage réalisé en atelier par Mohamed, Oury, Thiam et Yaya, au Collège International Maurice Scève (squat d’habitation de mineurs isolés) l’été 2019, accompagnés par Antoine Dubos.
La projection sera suivie d’une discussion en présence des réalisateurs !
Entrée gratuite

 

******************************

RELAIS D’INFORMATIONS DU RÉSEAU TRACES

 

Voici les rendez-vous et informations des structures partenaires du réseau TRACES.

N’hésitez pas à nous tenir au courant de vos actualités, nous les relaierons le plus largement possible ! reseau.traces@gmail.com

 

***

Du Vendredi 31 Janvier au 29 Février
Médiathèque intercommunale et Université Populaire de Montélimar – Maison des Services Publics, 1 avenue Saint Martin, 26200 MONTÉLIMAR

Exposition: Exil et Carnets de Voyage

Ces dessins nous parlent de leur pays et de la situation qu’ils ont dus fuir, de leurs espoirs, de leurs désillusions et de l’impasse dans laquelle ces personnes se trouvent. Les exposer, c’est interpeller chacun d’entre nous pour mieux comprendre qui sont ces hommes. Originaires de pays où la situation et les conflits ne leur permettaient plus de vivre décemment, ils n’ont pas choisi l’exil. Par les dessins et les textes réalisés, ils se questionnent, nous questionnent, nous remercient ou nous font part de leur colère face à une telle situation. Exposer ces dessins c’est nous confronter aux effets d’une crise humanitaire internationale.
Entrée libre

 

***

Jeudi 6 Février, de 11h00 à 17h00
Université Lumière Lyon 2, Campus Porte des Alpes, Salle L231, 5 Avenue Pierre Méndès-France, 69005 Bron

Journée de sensibilisation aux questions migratoires

> De 11h à 12h, Intervention SOS Méditérranée
présentation de l’association, leurs objectifs et leur mode de fonctionnement.
> De 12h à 14h et de 15h à 17h, Interventions et ateliers Guiti News
Ces ateliers avec des journalistes du media franco-réfugié Guiti News ont pour but de sensibiliser les participant.e.s non seulement aux questions migratoires actuelles mais aussi aux divers enjeux relatifs à la liberté de la presse. Merci de noter que le nombre de places est limité à 40 pour chacune de ces interventions et ce dans le but de faciliter les échanges entre les intervenant.e.s et les personnes présentes.
Ces temps sont proposés par le Collectif des étudiant-e-s étrangers de Lyon, sans papiers et solidaires en lien avec l’Université Lumière Lyon 2.
https://www.facebook.com/events/1233040473561821/

 

***

Vendredi 7 Février, de 16h00 à 17h30
Médiathèque Lucie Aubrac – Vénissieux

« Torba », un exemple de permaculture réussi

Acte Public Compagnie et Coup de Soleil AuRA ont réalisé une série de films documentaires sur le thème de l’agro-écologie solidaire de part et d’autre de la Méditerranée. En partenariat avec les Centres Sociaux des Minguettes ou le Centre Social Eugénie Cotton – Vénissieux

> L’engagement citoyen des jeunes, du local à l’international – 12’- Film des jeunes vénissians Humanity in Action. A l’occasion d’un séjour à Tanger en octobre 2019, ils ont rencontré et interviewé des jeunes Tangérois engagés localement dans les associations : « Tabadoul », » 100% Mamans », et « Darna ».

> Du jardin partagé à la solidarité paysanne en Algérie. À la découverte du Collectif TORBA. Un film de Yves Benitah et Natacha Boutkevtich (52′ – 2019)

> Rencontre – table ronde: «Sud-Nord, quand les citoyens prennent en main leur alimentation» avec des acteurs locaux et internationaux impliqués dans le développement de l’agriculture biologique.
Le groupe Humanity in Action, accompagné par les centres sociaux des Minguettes. Céline Biro, animatrice du jardin partagé Le Jardin de la Passion. Cécile Vigouroux, responsable du Service environnement, Ville de Vénissieux. Les Centres Sociaux des Minguettes. Association VRAC (Vers un Réseau d’Achat en Commun). Karim Rahal, agro-vétérinaire, président du collectif TORBA et professeur à l’université de Blida. Michel Wilson, Président de l’association Coup de Soleil AuRA. Malika Achkouk, membre de l’association Coup de Soleil AuRA.Yves Benitah et Natacha Boutkevtich, réalisateurs

 

***

Vendredi 7 Février, à 19h30
Le Vox, 11 Rue Paul Pioda, 01000 Bourg-en-Bresse

Ciné – rencontre: Murs de papiers

Ce film-documentaire porte sur une permanence associative dans le quartier de Belleville à Paris qui est le décor où s’écrivent les récits des vies parallèles de personnes sans papiers. Lieu protégé où se démêlent et se raccordent les fils des parcours de personnes migrantes en marge forcée de notre société. Intermédiaire indispensable entre illégal et légal, entre impossible et possible, entre précarité et horizon de stabilité. C’est le lieu où l’on s’attaque aux murs de papiers des préfectures en détricotant obstinément les lois. C’est aussi un lieu chaleureux de rencontres, de débats, une ruche humaine. Au fil des semaines, des jours d’ouverture de la permanence, le film avance dans l’histoire des personnes migrantes désireuses de faire leur vie en France. Toutes et tous se battent pour obtenir une légalité qui leur est tout aussi obstinément refusée. Chaque histoire privée révèle l’histoire publique. Chaque situation met en miroir les droits universels : reconnaissance d’une identité, liberté de circulation, respect de la vie privée et de la dignité.
Ciné – rencontre organisée par la Cimade avec le soutien de la Ville de Bourg-en-Bresse, en présence du réalisateur Olivier Cousin. Participation libre.
https://www.facebook.com/events/2388211311283760/

 

***

Dimanche 9 Février, de 15h00 à 21h00
Les Halles du Faubourg, 10 impasse des Chalets, Lyon

SOS Méditerranée Lyon: 1 an de mobilisation !

Depuis bientôt 5 ans les citoyens se mobilisent en France et en Europe en soutien aux actions de sauvetage en mer menées par SOS MEDITERRANEE France. C’est pour donner suite à la « Vague Orange », manifestation de soutien à l’Aquarius en octobre 2018, que des citoyens ont décidé de se réunir pour former une antenne bénévole lyonnaise.
> Expositions Photos
> Projection du film Mare Nostrum
> Présentation de SOS MEDITERRANEE et de son antenne lyonnaise, avec François Thomas, président
> Témoignages rescapés et sauveteurs
> Inauguration de la fresque hommages par BRUSK, street artist
> Concert de ACS et DJ set CARPET
Information: www.leshallesdufaubourg.fr / Réservation: https://bit.ly/2RmfgZW

 

***

Dimanche 9 Février, à 15h30
Ancienne église du Bois d’Oingt, 69620 Val d’Oingt

Concert du groupe vocal Les Chant’sans pap’yé – RESF

Organisé par accueil réfugiés en pierre dorées, le concert sera suivi d’un goûter avec les choristes.
Entrée : 10€ – 6€ pour les enfants âgés de plus de 10 ans

 

***

Mardi 11 Février, à 16h00
Cinéma Les Lumières – Rumilly

BD- Concert: Là où vont nos pères

D’après l’oeuvre de Shaun Tan – Prix du meilleur album au festival d’Angoulême 2008.
Un homme fait sa valise. Il quitte sa femme et sa fille. Il embarque à bord d’un navire pour traverser l’océan. Destination : la terre promise, un pays inconnu. Cet homme est un émigrant. Là-bas, dans ce pays nouveau et étrange où il doit réapprendre à vivre, il rencontrera d’autres gens, exilés comme lui, eux aussi perdus dans ce monde nouveau… Le récit poétique d’un exode qui touche à l’universel. Florent Hermet s’inspire de cette histoire universelle et de ces images fortes pour créer, seul avec sa contrebasse une musique intérieure, douce et puissante, entre écriture et improvisation.
Contact: Vanessa Longepierre • 06 10 89 14 32/ production@la-curieuse.com
Dès 8 ans – sans paroles – 45 mn

 

***

Mardi 11 Février, à 20h30
Les quais des Arts, Rumilly

DOUAR TRIO – Jazz Oriental

 » Douar  » : le village en Arabe, la terre en Breton. À l’image de ce mot qui permet de s’exprimer dans deux langues, Douar Trio puise dans la terre des traditions musicales comme on tisse un lien entre les cultures et les hommes.Touchés par la musique d’Anouar Brahem, d’Henri Texier, d’Avishai Cohen et d’autres artisans du métissage musical, ils créent ensemble un espace acoustique sans artifice dans lequel peut s’exprimer pleinement la richesse des timbres, mariant leurs sons faits de souffle et de bois.Au fil des mélodies intérieures et des boucles hypnotiques, des improvisations et des rythmes de danse, la musique de Douar Trio déroule ses histoires comme dans un conte qui se serait passé de mots pour laisser s’exprimer la langue des instruments.
Contact: Christine Carraz • 06 20 32 63 69/ booking@la-curieuse.com

 

***

Mercredi 12 Février, 19h30 à 21h30
MJC de Villeurbanne, 46 cours Jean Damidot. Villeurbanne

Projection: Whose is this song?

Un documentaire réalisé par l’ethnomusicologue Adela Peeva en 2003. De la Turquie à la Bosnie en passant par la Macédoine, elle traque dans ces territoires encore brûlants de la guerre d’ex-Yougoslavie, les traces d’une chanson que tout le monde fredonne dans sa langue, mais que chacun revendique fermement comme venant de son pays. Son espoir de faire de la musique un trait d’union symbolique entre les peuples se confronte à la charge politique qu’une simple chanson peut réveiller. Whose is this song est plus largement une fable passionnante sur les « traditions » qui se construisent dans le mouvement constant, l’itinérance…et parfois les conflits identitaires. Le film sera suivi d’un échange avec Estelle Amy de la Brétèque et Victor A. Stoichita, tous deux ethnomusicologues et musiciens, qui nous guideront en paroles et en musique dans nos questions, analyses et ressentis à l’issue de la projection. Une projection proposée dans le cadre de la Semaine des Patrimoines Vivants, organisée par la MJC de Villeurbanne et le CMTRA.

 

***

Jeudi 13 février, à 19h00
Salle des fêtes de la Buire, place Lanet, 42152 L’Horme

Soirée film-débat consacrée à l’accueil des migrants dans la région stéphanoise,proposée par l’Association S’Informer-Echanger de l’Horme

Projection du film documentaire « En quête d’un refuge »
Débat avec les intervenants, témoignages et temps de rencontre avec les associations représentées.
A partir d’octobre 2017 et pendant plusieurs mois, 15 jeunes de 17 à 23 ans ont mené une enquête de terrain sur l’accueil de réfugiés. À la manière de journalistes, ils sont partis à la recherche d’informations de première main en interrogeant des réfugiés, des travailleurs sociaux, des juristes, des bénévoles, des élus et les services de l’État. Ce fut une découverte pour eux-mêmes couplée au projet de sensibiliser jeunes et public à la problématique des réfugiés. Ils ont été initiés à la technique d’interview, à la prise de vue, de son et au montage, accompagnés par La Louce, collectif d’artistes vidéastes, réalisateurs de ce film documentaire. Une initiative du Mémorial de la Résistance et de la Déportation de la Loire.
Contact: Jean-Paul Bénetière : jean-paul.benetiere@wanadoo.fr

 

***

Jeudi 13 février, 19h30 à 20h30
Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon, 14 avenue Berthelot, Lyon

Parler de toi, Marianne – Fragments de la vie de Marianne Cohn, jeune femme juive allemande et résistante. (d’après le livre de Bruno Doucey, « Si tu parles, Marianne »).

Figure héroïque et lumineuse, Marianne Cohn, née en 1922 en Allemagne, est un modèle de vaillance et de courage.Petite fille formée dans l’une des premières écoles Montessori, elle se destine à l’enseignement. La guerre l’en empêche, mais elle réussit à accomplir son souhait : transmettre aux enfants jusqu’au bout et quels que soient les risques encourus, son amour des textes et de la vie. Engagée très tôt au sein de la Résistance, elle sauve plusieurs centaines d’enfants en les faisant passer clandestinement en Suisse. Un poème de Marianne,retrouvé dans la poche de l’un d’entre eux, constitue le seul témoignage des atrocités perpétrées par les nazis et des souffrances endurées pour ne pas trahir.
Durée : 1h / Tarif : 10€ pour les adultes, 8 € pour les -18 ans

 

***

Samedi 15 février, 10h00 à 12h00
Centre Social Bonnefoi, 5 rue Bonnefoi, Lyon

La Guillotière historique: terre de résistance. Balade urbaine

De Jean Moulin à Bakounine, en passant par Jaurès et Monseigneur Ancel, rendez-vous pour une balade qui honore tous les grands hommes et les invisibles qui ont fait de la Guillotière historique une terre de résistance. une balade urbaine est organisée régulièrement par l’association Place du pont pour découvrir le quartier Moncey. Elle est animée par Marie-France Antona. Une proposition de l’Association Place du Pont et du Centre Social Bonnefoi.
https://www.facebook.com/events/196122628196623/

 

***

Lundi 17 Février, 19h00
MJC Monplaisir : 25, Avenue des Frères Lumière. Lyon

Projection débat « Ciao Bashiru »

Un bateau de la marine italienne accoste au port de Lampedusa. A son bord, Bashiru Mumuni, un réfugié ghanéen, fuit la guerre en Libye. Livré à lui-même au cœur du chaos migratoire, il survit dans les rues de Turin. Sans perspectives d’avenir, l’homme tente de se protéger de la rue et de ses démons. Après 5 ans de galère, Bashiru décroche enfin un contrat de travail dans une ferme. Apaisé, il reprend espoir et s’imagine retrouver son fils et sa mère restés au pays. Un film de Théo Charamond, auteur et réalisateur, et Francesca Quercia, chercheuse et enseignante en sociologie politique. Une projection proposée par Tillandsia dans le cadre du cycle Ecrans critiques
Entrée prix libre – https://tillandsia-video.com/
Trailer : https://www.youtube.com/watch?v=lvR4uulLasU

 

***

Mardi 18 Février, 16h00 à 21h00
Lyon 3, Auditorium Malraux, 18 Rue Professeur Rollet, Lyon

Ciné-débat : « L’exil pour un nouveau départ »
en présence du réalisateur

Un temps proposé par les associations Hestia et Ecran Droit
https://www.facebook.com/events/212001506501747/

 

***

Mercredi 19 Février,
CPA – 14 Rue Louis Gallet à Valence

 14h30 – Spectacle et Visite: Guerre: et si ça vous arrivait?

Et si, aujourd’hui, il y avait la guerre en France…? Une lecture-spectacle qui interroge notre rapport à la guerre et à ses conséquences directes sur nos vies. Les rôles s’inversent : le spectateur vit le parcours d’un adolescent français et de sa famille confrontés à l’exil.
Textes de Jeanne Teller en adaptation par la Compagnie Les Transformateurs, en partenariat avec la Licra Drôme
Séance suivie d’un échange avec les artistes et d’une visite guidée de l’exposition La guerre après la guerre. La France au Proche-Orient, 1918-1923.
Adultes/ados à partir de 14 ans
Tarif: 8€ – Places limitées (réservation conseillée)

20h00 – La Syrie au cœur des enjeux internationaux

Avec Fabrice Balanche, géographe, maître de conférences à l’Université Lumière Lyon2, en partenariat avec l’Université Populaire de l’Agglomération Valentinoise.
Depuis 2011, la Syrie est le théâtre de terribles guerres ayant causé la mort de plusieurs centaines de milliers de personnes et le déplacement de millions de réfugiés. Spécialiste de la Syrie, fin analyste du Proche-Orient et souvent à contre-courant de la pensée dominante, Fabrice Balanche interviendra sur l’actualité de la situation en Syrie.
Tarif: 5€ – Places limitées (réservation conseillée)

 

***

Mercredi 19 Février, 18h00
MJC Duchère, 237 rue des Erables, Lyon

Projection-rencontre: « Latifa, une femme dans la république »

Le Centre Social Duchere Plateau et la MJC Duchère présentent: Rencontre avec Latifa Ibn Ziaten suivi du film documentaire: « Latifa, une femme dans la Républiqueé
Réservation obligatoire – 0478353921
https://www.facebook.com/events/635981366945287/

 

***

Bureau des Dépositions

Plateau Radio Seminaire: avec Julie Van Elslande, Julien Seroussi, des étudiant.e.s en Master 2 de la Faculté de droit Grenoble-Alpes, la radio R22 tout monde et le Bureau des dépositions : Mamy Kaba, Ousmane Kouyaté, Sarah Mekdjian, Mamadou Djoulde Balde, Aliou Diallo, Aguibou Diallo, Diakité Laye, Marie Moreau, Ben Bangoura, Pathé Diallo, Saâ Raphaël Moudekeno

> 17 février 2020, 14h00
Magasin des horizons, Sur réservation au 06 98 62 91 95
Présentation des pratiques partagées de Julien Seroussi et franck leibovici par Julien Seroussi. Julien Séroussi est agrégé de sciences sociales et docteur en sociologie. Il a commencé à s’intéresser à la justice pénale internationale dans le cadre de sa thèse sur les batailles juridiques et politiques autour de la définition de la compétence universelle des juges nationaux. Il collabore avec franck leibovici sous divers formats : enquêtes, transcriptions, éditions de livre, suite d’expositions, qui « traitent » les matériaux – transcripts et éléments de preuve – du premier procès de la Cour Pénale Internationale (2007-2014), portant sur des crimes commis en Ituri, dans l’est de la République démocratique du Congo. Ils cherchent à articuler les outils de l’art et de la poésie à ceux des sciences sociales et du droit pour rendre compte de l’invention actuelle de la justice internationale, dont la C.P.I. (créée en 1998) est aujourd’hui le premier laboratoire.http://questions-theoriques.blogspot.com/2017/01/blog-post_14.html

> 18 février 2020 10h00-18h00
Université Grenoble Alpes, entrée libre.
10h00-13h00_ Présentation par les étudiant.e.s du Master 2 « Histoire, théorie et pratique des droits de l’Homme » et les co-autrices.auteurs du Bureau des dépositions, des recherches menées en matière de contentieux en liberté de création artistique. 14h30-17h30_ Présentation du projet coopératif CAVEAT par Julie Van Elslande et des différents types de contrats imaginés ou présentés lors de cet atelier. Julie Van Elslande est juriste, elle a co-élaboré le programme de recherche CAVEAT. Elle œuvre avec plusieurs artistes à des recherches de contrats adaptés aux œuvres. Les artistes qu’elle cotoient sont pour la plupart reliés au champs de l’art conceptuel ou immatériel. https://jubilee-art.org/?rd_project=caveat-an-artistic-research-on-the-ecologyof-artistic-practice-2018-2019&lang=en

> 19 février 2020 19h00
Magasin des horizons, entrée libre
Plateau radio « Oeuvrer les limites du droit » / Bureau des dépositions et R22 tout monde_ Exposition et ré-agencement des éléments de recherches en cours avec les Etudiant.e.s en Master 2 « Histoire théorie et pratique des droits de l’Homme », les co-autrices.auteurs du Bureau des dépositions et Julie Van Elslande. Archives des plateaux sur l’antenne r22 Tout-Monde : BUREAU DES DEPOSITIONS : https://r22.fr/antennes/tout-monde/les-plateaux-du-toutmonde/plateau-du-tout-monde-n2-oeuvrer-les-limites-du-droit https://www.antiatlas.net/bureau-des-depositions-exercice-de-justice-speculative/

> Vendredi 21 Février, 18h30
Hexagone Scène Nationale Arts Sciences – 24, rue des Aiguinards, Grenoble
Là où les vies sont rendues illégales pour être exploitées, nous, co-autrices et co-auteurs du Bureau des dépositions, nous exprimons depuis 2018 par l’écriture de lettres de déposition. Par ces lettres, archives vivantes remises en scènes à chaque nouvelle création, nous soulevons les responsabilités et refusons la charité. »Bureau des dépositions, Exercice de justice spéculative » est une oeuvre performative, immatérielle, processuelle et infinie qui excède le vide de justice, depuis la co-présence et co-dépendance de ses co-auteur.trice.s. Bureau des dépositions est une arme brandie pour une auto-défense légitime depuis et contre le droit existant. Par nos oeuvres, nous dénaturalisons les catégories juridiques, les statuts faussement opposés, qui participent tous, à des processus capitalistes, post-coloniaux mortifères. Nous revérifions sans cesse notre égalité déjà-là. » Tu ne peux pas chercher une aiguille perdue alors que ton prochain a le pied dessus ».

Bureau des dépositions: Exercice de justice spéculative


Billeterie:https://theatre-hexagone.mapado.com/event/meylan-38/bureau-des-depositions-exercice-de-justice-speculative

 

***

Vendredi 21 Février, 20h00
Cinéma le Zola, 117 cours Emile Zola, Villeurbanne

Soirée ciné-débat : La Cour de Babel

Dans le cadre de la journée internationale de la langue maternelle et du dispositif Histoires de Langues qui se déploie dans le quartier des Brosses à Villeurbanne en 2020, le CMTRA organise une soirée ciné-débat autour du plurilinguisme, en partenariat avec le cinéma le Zola et à travers la diffusion du film La Cour de Babel (Julie Bertucelli, 2013) :
Synopsis : Ils viennent d’arriver en France. Ils sont Irlandais, Serbes, Brésiliens, Tunisiens, Chinois ou Sénégalais… Pendant un an, Julie Bertuccelli a filmé les échanges, les conflits et les joies de ce groupe de collégiens âgés de 11 à 15 ans, réunis dans une même classe d’accueil pour apprendre le français. Dans ce petit théâtre du monde s’expriment l’innocence, l’énergie et les contradictions de ces adolescents qui, animés par le même désir de changer de vie, remettent en cause beaucoup d’idées reçues sur la jeunesse et l’intégration et nous font espérer en l’avenir…
La projection du film sera suivie d’un échange avec la salle sur le plurilinguisme, en présence de deux intervenantes : Cloé Pons, psychologue interculturelle et Panbassari Ramassary, en tant qu’ancienne élève UPE2A (unité pédagogique pour les élèves allophones arrivants qui a pour but d’inclure dans les classes ordinaires les élèves allophones arrivant sur le territoire français).
6,80€ plein tarif/ 5,80€ tarif réduit

 

***

Samedi 22 Février, 18h
Theatre de l’Elysee,14 Rue basse Combalor, Lyon

Projet « Echos de la Fabrique »
Conférence avec Michelle Zancarini-Fournel à propos des canuts.

Auteure notamment de « Les luttes et les rêves: une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours »
https://lelysee.com/show-item/echos-de-la-fabrique-zancarini/

 

******************************

PUBLICATIONS/ COMMUNICATIONS

 

RENDEZ-VOUS DE L’IMAGE 8: « Images de la diversité : bâtir un monde pluriel, ou comment lutter contre les discriminations racistes ».

La journée professionnelle aura lieu le jeudi 9 avril 2020 à la Maison de la Création et de l’Innovation. (également ouverte aux étudiants, volontaires en service civique, … )

En avril 2020, la Maison de l’Image poursuit, avec ses partenaires, sa mission d’éducation aux images et aux médias et organise la 8ème édition des Rendez-Vous de l’Image. A cette occasion, les questions de discriminations racistes et de diversités culturelles seront explorées sous différents angles.
Inscrivez-vous à cette journée professionnelle (ouverte aux étudiants, volontaires en service civique, … ) qui aura lieu le jeudi 9 avril 2020 à la Maison de la création et de l’innovation .

Voir ci-dessous pour s’inscrire > https://www.helloasso.com/associations/la-maison-de-l-image/evenements/rendez-vous-de-l-image-8

Enseignant.e de l’agglomération grenobloise ou de l’Isère, vous portez un projet d’éducation aux images abordant le thème des discriminations racistes et des différences culturelles avec vos élèves du CM2 à la 2nde? Contactez-nous pour participer à la journée scolaire du jeudi 16 avril.
Contact : noemie.rubat(at)maison-image.fr
>https://www.maison-image.fr/2020-images-de-la-diversite-batir-un-monde-pluriel/

Categories: Agenda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *