Compte rendu des échanges :

 

1/ Introduction / Dernières nouvelles du réseau Traces

> 2020, 20e anniversaire du réseau TRACES.

> Rappel du Bilan de la Biennale 2018 : Les évènements ont doublé, de 60 à 120 entre 2016 et 2018, un public également beaucoup plus nombreux. Un bilan très positif, avec des événements d’une belle qualité. Mais parmi les réserves : certains jours juxtaposition de propositions en de mêmes villes, manque de lisibilité entre la multitude des propositions, pas assez de liens à notre sens entre les différentes propositions portées par différents acteurs. Alors : Idée d’aller vers moins d’évènements en 2020, mais qui soient plus co-construits.

> Présentation des nouveaux projets Traces : images migrantes, la lettre d’informations mensuelle, l’exposition itinérante NOUS ET LES AUTRES DES PRÉGUJÉS AU RACISME, propositions de plusieurs moments organisés chaque mois dans toute la région, des nouvelles de la revue ÉCARTS D’IDENTITÉ, nouvelles personnes dans l’équipe Traces.

> Présentation du projet de Cartographie des acteurs du Réseau Traces recensant les structures, chercheurs et chercheuses, et lieux travaillant sur la Migration en Auvergne-Rhône-Alpes. + si possibilité de la combiner à un agenda ?

Projet coordonné par Paola Titterington – paola.titterington@traces-migrations.com

> Présentation du projet d’Exposition itinérante autour de la mémoire des travailleurs immigrés : une exposition que nous proposons au réseau de co-construire à partir des recherches déjà existantes au sein du réseau sur les questions de mémoire de la présence de travailleurs immigrés dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Des pistes : chantiers/ mines/ barrages/agriculture.

 

2/ Tour de table des acteurs, de leurs projets en cours

 

ADATE
Revue Ecarts d’Identité

Abdelatif Chaouite, Rédacteur en chef – abdellatif.chaouite @ adate.org

> La revue va se constituer en association au printemps. Comment l’impliquer plus dans la prochaine biennale ?

 

Modus Operandi
Karine Gatelier – karine @ modop.org
Séréna Naudin – serena @ modop.org

> Participation à la dernière biennale, images migrantes, et à l’exposition Nous et les Autres

> Propose des ateliers radio avec personnes en demandes d’asile pour créer des espaces de parole & espaces de recherche. Documentaires sonores en production. Rencontres de géopolitique critique fin Mars. Comment faire bouger le droit.

 

RUSF 38 (Réseau Universités Sans Frontières)
Lison Leneveler, chercheuse à Villeurbanne sur les questions d’accueil par les villes des personnes en migration – rusf38 @ gresille.org

> 24 mars, projection lors des Rencontres de Géopolitique Critique / Avec les personnes du squat le patio

 

Université Grenoble
Celine Puig, Cheffe de projet Égalité et lutte contre les discriminations – celine.puig-cuelhe @ univ-grenoble-alpes.fr

> Exposition Nous et les Autres des discriminations au racisme en ce moment à l’université

 

Cimade Grenoble
Stéphane Dezalay – sdezalay @ sfr.fr

> Collaboration biennale / festival Migrant’Scène. Cette année pour les 80 ans, la thématique « Resistance(s) », Fait partie du Réseau Migrant ‘Isère : qui compte déjà 18 participants

 

Compagnie Théâtre du Réel, Saint Martin d’Hères
Siriane Pivot, Mathilde Vieux-Pernon – production @ theatredureel.fr

> En ce moment résidence sous le thème « étranges frontières », créations de 3 spectacles (sur l’exil israélo palestinien). + 2 pièces, une jouée a Migrant’Scène Chambéry, Comment on reçoit les étrangers, rapport à l’autre

> ateliers sociolinguistiques/ création participative > auteur, recueil témoignages/amateurs/ gens du quartier> fin avril 29/30

 

Association Les milieux
Café associatif LE TRUC 
Adeline Raibon – contact @ lesmilieux.net
Emmanuelle VIN, Chargée de mission Patrimoine culturel, Parc naturel régional de Chartreuse, Saint-Pierre de Chartreuse – emmanuelle.vin @ parc-chartreuse.net

> Résidence Artiste et Chercheur en sciences sociales « les Itinérances culturelles » en Chartreuse, plateau des petites-roches traversée par le chemin des Huguenots, sentier de randonnée et trajectoire historique de l’exil des huguenots depuis la Drôme.

> Festival exilés > aidants/accueillants @ Café associatif LE TRUC

 

Clementine Méténier, journaliste indépendante
clemie.metenier @ gmail.com

> Production documentaires radio. Axe de travail : santé mentale et migrations. En ce moment, Radio mobile en milieu psychiatrique pour recueillir la parole.

> Travaille aussi avec mineurs non accompagnés, enquête d’un an avec le secours catholique.

 

Cpa, Ethnopôle « Migrations, Frontières, Mémoires »
Philippe Hanus, historien, Coordinateur scientifique de Réseau Mémorha, Chercheur associé au LARHRA – philippe.hanus @ valenceromansagglo.fr

> Intérêt, réfléchir aux formes d’expression artistique, remises en question des assignations identitaires, rock arabe mais aussi d’autres pratiques, radio, femmes, Compagnie de théâtres, musiques & contestation, accueillir à Grenoble l’exposition Paris/Londres

> Propose de faire partager des moments musicaux témoins de la société, sous forme de Djset convivial

 

Musee Dauphinois, département Isère
Olivier Cogne, Directeur – olivier.cogne @ isere.fr

> S’intéresse aux dauphinois venus d’ailleurs, Cycle d’expositions, partie pris de ne pas parler au nom des autres, en lien avec les territoires d’origines / récemment cultures tsiganes qui sont aussi dauphinoises.

> fonction publique : formation CNFPT : pour aborder le rôle social du musée : « ce que nous devons à l’Afrique », « tsiganes, la vie bohème ». > 11 mai prochain// travail avec associations.

> Année africa 2020 – relation du département avec le Sénégal/ avec axe culturel // déconstruire représentations et mettre en lien. (>expositions à venir : résidence d’une photographe su Sénégal/ regards croisés)

Collectif KLIP, Danse
Kristel Brink-Przinggoda, directrice artistique – collectif.klip @ gmail.com

> Chorégraphie, notions d’Identité, ego document, mise en récit de sa propre existence, portraits en exils 2018/2019, Travail à Grenoble avec jeunes mineurs avec l’association 3 amis. 1 projet performé 2 fois. Klip a participé à la biennale 2018 avec un module d’exposition encore disponible.

 

Dyala Ghanam, comédienne et metteuse en scène syrienne
dyala.ghanam @ gmail.com

> Porte un projet théâtre avec deux autres comédiennes syriennes > histoire d’une femme qui quitte Syrie/ exil, ateliers avec personnes en migrations sur Lyon/Grenoble/Paris.

 

Pierre Duvert, photographe indépendant
pierreduvert @ wanadoo.fr – http://hanslucas.com/pduvert/photo

> Portraits, Madagascar/Albanie> sous l’axe migration, Portraits roms dans leurs habitats/ Vintimille, / un toit sur un plateau>intervenants orthophonistes FLE, Les expositions n’ont pas encore tourné.

 

Maison de l’image de Grenoble
Yuliya Ruzhechka – yuliya.ruzhechka @ maison-image.fr

> Éducation à l’image et educ pop, mois de la photo en novembre, questions des corps, travailleurs immigrés qui ont construit Villeneuve, 2019/ sujet murs et frontières //Alberto Campi / Aubenas, en 2020 > mémoires privés et de la grande histoire, rdv de l’image// discriminations racistes/ lien avec bcp de photographes.

 

+ Excusés & Autres partenaires :

> Bureau des dépositions, Sarah Mekdjian et Marie Moreau, mise en scène performative, participative, critiques politiques, travail juridique de fond, reconnaitre le statut d’auteur

> Librairie les modernes, projet autour de la mémoire de Rachid Taha, Carte de Séjour avec Philippe Hanus

> LIGUE DE L’ENSEIGNEMENT F.O.L DE L’ISÈRE, Emilie Gagniere, chargée de projet Education-Citoyenneté – 04 38 12 41 52 – 07 69 33 49 59 educationculture @ laligue38.org – nous travaillons depuis plus d’un an sur la question de l’hospitalité et avons notamment pour projet de proposer à des collèges de travailler sur ce même thème par le biais de l’art et du spectacle vivant. Il est peut-être possible au travers de votre réseau de créer du lien avec d’autre structures ou de participer à d’autres actions.

> ARMENIE ECHANGE ET PROMOTION (AEP), Catherine AEP – catherine.aep @ gmail.com – Oui, notre association s’inscrit.

> Regards des Lieux, Laure Nicoladzé & Jérémie Lamouroux – collectif @ regardsdeslieux.fr

 

3/ Thématiques Possibles 2020

La réunion se concentre ensuite sur la construction de la prochaine Biennale Traces qui aura lieu à l’automne 2020. Afin de relier les acteurs, nous proposons d’identifier des thématiques. Par exemple les questions fondamentales du travail, de l’habitat, mais aussi l’expression des personnes migrantes. Construire un moment fort collectivement ? Sur un ou plusieurs jours. Sans empêcher qu’il y ait d’autres propositions sur d’autres thématiques bien sûr. Mais favoriser le projet construit collectivement ?

Idée collective 2020 de se concentrer sur

la thématique de l’expression des personnes en migrations

> Serena : mettre en place un cycle collectif / programme autour du théâtre, de la musique, qui s’inscrive dans la durée

> Karine : organiser des écoutes (radio) publiques, temps d’échanges pour permettre plus de lien, une dynamique commune. Créer un temps plus détendu

Karine : j’aimerais bien monter une séance autour de l’écoute du documentaire sur lequel on travaille en ce moment : « A-t-on le droit d’être en colère? » avec des personnes des Gilets noirs et la CGT sans papiers de Grenoble. J’ai aussi un contact à la CGT national, et peut-être à la Cimade, spécialisé sur la question du travail. L’idée est peut-être moins ici de se concentrer sur la question du travail et des régularisations que sur celle du pouvoir d’agir. Dans les échanges qu’on a autour de notre nouveau documentaire se pose beaucoup la question de l’action : que peut-on faire? comment? et surtout avec qui parce qu’on entend beaucoup de peur d’exprimer la colère et de revendiquer ses droits. Des exemples de personnes étrangères, précaires sur le plan administratif, seront très intéressants à porter, à donner à voir.

> Philippe : un moment qui ait lieu, où l’on « poserait son costume », un lieu avec des propositions différentes/ cheminement/ qqch de décalé// « l’effet vendanges »

> Lison : avoir un même lieu avec des évènements collectifs, qui brasse différents acteurs, pour structurer et mettre en commun > avoir deux ou trois jours consécutifs avec plus d’échanges / d’informel. Avoir une boom du soir/ échange plus horizontal

> Siriane : avoir des moments de confrontations et de relâche/ groupe fort/ avoir de la convivialité, se défouler, se distraire.

> Théâtre : voies libres // théâtre de l’opprimée

> Se relier au festival Migrant’scène

Categories: Non classé

One comment

Réunion du Réseau TRACES Grenoble– 18/02/2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *