Littérature – Action, Volume 5, mai-septembre 2019

Frantz Fanon. Une pensée-monde

Un dossier coordonné par Christiane Chaulet Achour où, après la reconstitution de la trajectoire de F. Fanon, elle pose la marque de ce qui est son écriture : « une circonscription de plus en plus précise, à partir de l’observation du racisme et de l’aliénation, de l’anticolonialisme et de la libération des peuples colonisés et dominés ». De sa dissidence en 1943 en Martinique à son décès, en 1961 aux États-Unis, et son enterrement, selon ses voeux, en Algérie. S’engageant dans la brèche ouverte sur le colonialisme par Césaire, il déconstruit en personne avertie (personnellement et professionnellement) les mécanismes de domination coloniale, « l’inoculation patiente et constante des complexes d’infériorité et de supériorité qui permettent la pérennisation de la domination ». L’expérience de l’Algérie va lui permettre de « franchir une étape décisive qui fait de lui un des grands penseurs de la décolonisation, de l’anti-colonialisme et de l’impérialisme ». L’oeuvre de Frantz Fanon, comme d’autres, nous invite à un nouvel humanisme et cette invite est toujours actuelle. Dans ce numéro, les différent.e.s contributeurs et contributrices introduisent à un « Fanon vivant » : « provocateur de pensée et de création », ce dont témoignent

Categories: Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *