Mercredi 7 octobre 2020
A partir de 17h30
Aux SUBS, lieu vivant d’expériences artistiques, Lyon

Soirée d’ouverture de la biennale TRACES
20e anniversaire !

PARTY EN EXIL

Une soirée-mosaïque pour découvrir des artistes dont l’expérience de l’exil nourrit en profondeur leur démarche esthétique et politique.

PERFORMANCES de l’Atelier des artistes en exil :

« Transition through Reproach Valley », de Kubra Khademi, artiste féministe afghane réfugiée en France depuis 2015. Avec cette nouvelle performance créée aux SUBS, elle s’intéresse à ce qui constitue l’essence de la nature humaine en temps de crise pour mieux déconstruire les instincts les plus négatifs qui reviennent au galop. Que peut l’art en situations de guerre, de catastrophes naturelles, crises sanitaires ?

« On marche sur des œufs », de Ayoub Moumen, créateur de mode tunisien. Comment se construire dans un monde en sursis ? Sur quel pied danser ? Comment sortir de sa coquille ? Peut-on casser des œufs sans faire d’omelette ? Autant de questions existentielles que l’artiste et créateur de mode Ayoub Moumen agite avec fougue en se livrant littéralement à l’exercice de marcher sur des œufs.

L’atelier des artistes en exil soutient plus de deux cents artistes du monde entier qui ont récemment trouvé refuge en France. Ils sont plasticiens, chorégraphes, danseurs, metteurs en scène et ont quitté un pays où ils étaient menacés. Leurs œuvres sont des témoignages vivants et percutants des migrations artistiques contemporaines.

CONCERT : Bab L’Bluz

Fruit d’une rencontre entre deux rives, Bab L’Bluz électrise la musique Gnawa. Sa chanteuse marocaine, Yousra Mansour, et Brice Bottin, les musiciens lyonnais, Jérôme Bartolome, Hafid Zouaoui, expérimentent, cherchent, mêlent sons traditionnels gnawa, chaabi, et des influences psychédéliques, rock, funk. Le chant en darija, inspiré de poésies, est accompagné de guembri et d’awicha. Percussions hypnotiques, l’ensemble invite à la transe, une musique hybride et métisse.

DJ Set : « Maghreb K7 Club »

De la fin des années 70 aux années 90, La Guillotière est le lieu d’une riche production musicale. Émigrés algériens, tunisiens et marocains se retrouvent dans les cafés, chantent leur exil. Et les cassettes audio circulent. SYNTH RAÏ, CHAOUI & STAIFI, les airs traditionnels se mêlent aux nouveaux sons en vogue. À l’occasion de la sortie du disque « Maghreb K7 Club », conçu grâce aux recherches de Péroline Barbet et de Simon Debarbieux, (Sofa Records), qui fait suite au disque « Place du Pont Production, Musiques du Maghreb à Lyon 72 – 98” (FREMEAUX/CMTRA), Flavien Taulelle nous propose un DJ set festif aux grooves rares et éclectiques !

« Regards croisés sur la question migratoire ». 

Rencontre animée par Yves Pascouau avec Chems, Marie-Ange Rousseau (dessinatrice de la BD «Profession solidaire – Chroniques de l’accueil»), Jean-François Corty (médecin, personnage central de la BD), et Marie-Laure Baislien Gainche de l’Université Lyon III.

Cette soirée est organisée par les SUBS, lieu vivant d’expériences artistiques, Lyon en partenariat avec le Réseau TRACES, Res Publica, l’Atelier des artistes en exil et le Centre des Musiques Traditionnelles Rhône-Alpes (CMTRA)

INFOS & RÉSERVATION

les SUBS, lieu vivant d’expériences artistiques, Lyon  : 8bis Quai Saint-Vincent, 69001, Lyon
04 78 39 10 02 – contact@les-subs.com
Gratuit sur réservation www.les-subs.com

Categories: Biennale 2020