Concerts, exposition, lecture musicale, rencontres, projection de film !

Les 16, 17 et 18 octobre 2020

à RILLIEUX-LA-PAPE

Formé en 1980 à Rillieux-la-Pape par les frères Mokhtar et Mohammed Amini, que rejoint le chanteur Rachid Taha puis le guitariste Jérome Savy, Carte de séjour (ensemble musical à géométrie variable ayant fédéré d’autres musiciens), défend un rock métissé et pimenté. Le braconnage de la langue et des sons (reggae, punk-rock, funk et autres musiques méditerranéennes) est au cœur de l’aventure de cet ensemble musical à géométrie variable, mêlant sonorités électriques et instrumentations traditionnelles du Maghreb. Contemporain des luttes des descendant.es d’immigré.es, telles que la Marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983, Carte de Séjour exprime, durant la décennie 1980-1990, une forme originale de création musicale et de résistance aux assignations identitaires.

Pour faire revivre, en parole et en musique, l’aventure de ce groupe ancré dans les luttes sociales de son temps, quelques anciens membres de Carte de séjour (Mokhtar Amini, Jérome Savy et autres invités surprise) dialogueront avec l’historien Philippe Hanus et échangeront avec le public autour de vidéos et d’écoute musicale.

L’écrivaine Brigitte Giraud, qui a passé son enfance à Rillieux, proposera également une lecture musicale, accompagnée du musicien Christophe Langlade, pour raconter ses propres souvenirs liés à Carte de Séjour et à la trajectoire de Rachid Taha.

Durant tout un WE la ville Rillieux-la-Pape va vibrer au son du « rock arabe » et de bien d’autres musiques populaires métissées : funk, reggae, rap, électro-raï… en hommage au charismatique chanteur du groupe Rachid Taha et à son discret guitariste-fondateur Mohammed Amini, récemment décédés. Ce sera l’occasion de belles retrouvailles entre Rilliards et passionnés de musique de toute la région.

Ce week-end sera suivi d’autres moments à Rillieux-la-Pape : le 5 novembre, un concert de Djazia Satour & Yiazaal à l’Espace 140, puis en 2021 d’autres expositions et rencontres, à suivre !

Programme détaillé :

VENDREDI 16 OCTOBRE

Au Studio CCNR
Studio de danse 2, allée Colette 69140, Rillieux-la-Pape

Entrée gratuite, réservation obligatoire

18h LANCEMENT DES RENCONTRES AUTOUR D’UN VERRE AMICAL

Hommage à Rachid Taha et Mohammed Amini, en présence du Maire, des élus F. Mantione et J. Smati, des musiciens et des partenaires.

19h30 : DISCUSSION, VOYAGE DANS LES ARCHIVES « L’aventure de Carte de Séjour »

Écoute, projection de films d’archive, discussion avec des musiciens du groupe et l’historien Philippe Hanus.

20h30 : LECTURE MUSICALE « Rachid Taha – La brûlure »

Création par Brigitte Giraud et Christophe Langlade (durée 50 minutes)

« Rachid Taha et son groupe Carte de séjour entrent en scène, frappent fort et mettent un peu de sel, presque sans le vouloir, sur la plaie restée à vif de la guerre d’Algérie, qu’on nommait «événements» et à laquelle mon père prit part quand il avait vingt ans. J’habite à Rillieux-la-Pape, sur les hauteurs de Lyon et assiste à la naissance du groupe dans cette même banlieue. Le terrain est prêt pour que je ne rate pas ce feu qui bientôt embrasera tout.»

SAMEDI 17 OCTOBRE

Espace 140
Rue d’Athènes, 69140 Rillieux-la-Pape

Entrée gratuite, réservation obligatoire

18h : VERNISSAGE DE L’EXPOSITION, DISCUSSION

« Paris-Londres, Music Migrations (1962-1989) »

Du début des années 1960 à la fin des années 1980, de multiples courants musicaux liés aux flux migratoires ont transformé Paris et Londres en capitales multiculturelles. L’exposition explore les liens denses et complexes entre migrations, musiques, luttes anti-racistes et mobilisations politiques. L’exposition montre comment plusieurs générations d’immigrés se sont emparées de la musique pour faire entendre leurs droits à l’égalité, revendiquer leur place dans l’espace public et contribuer aux transformations à la fois urbaines, économiques et culturelles des deux pays. Une exposition du Musée national de l’histoire de l’immigration.

Présentation en présence de Stéphane Malfettes, commissaire général de l’exposition, directeur des SUBS, et Angéline Escafré-Dublet, commissaire scientifique, historienne de l’immigration et maîtresse de conférences en science politique à l’Université Lyon 2, de Philippe Hanus, historien.

Suite au vernissage, l’expo sera présentée dans différents lieux de la ville jusqu’au 5 décembre.

19h : CONCERT HOMMAGE à CARTE DE SÉJOUR et RACHID TAHA

8 groupes rilliard interpréteront une ou plusieurs chansons de Carte de séjour ou Rachid Taha, ou un morceau qu’ils auront créé (composition, reprise dans différents courants musicaux, de la chanson au rap) en résonance avec l’esprit de ce que furent ces inventeurs du «rock arabe made in France».

La soirée sera enregistrée et fera ensuite l’objet d’un disque.

DIMANCHE 18 OCTOBRE

Ciné Rillieux
81 bis Avenue de l’Europe, 69140, Rillieux-la-Pape

Prix unique : 5 €

18h30 : PROJECTION DE FILM « La Douce France de Rachid »

Documentaire de Farid Haroud (2019, France, 52 minutes).

« La France de Rachid Taha » se raconte comme un voyage. Le voyage d’un jeune immigré maghrébin des années 70 promis à une vie d’ouvrier mais qui a construit une existence d’artiste majeur, mondialement reconnu. Avec lui, on va ainsi voyager un peu partout, dans Lyon, la ville qui l’a vu se construire avec le groupe « Carte de séjour », mais aussi à Paris, à Londres et ailleurs. Sa « Douce France », empruntée à Charles Trenet, baignera nos rencontres avec ceux qui l’ont connu et avec ceux qu’il a inspirés.

En présence de la Famille Taha, du réalisateur, de Philippe Hanus et des élus pour un temps d’échange / discussion à l’issue de la projection

Un événement organisé par la Mairie de Rillieux-la-Pape, dans le cadre de Soif de République, en collaboration avec le réseau Traces et les acteurs culturels de la ville.

Dessin : Gaëlle Loth / https://gaelleloth.tumblr.com/