Bonjour à tous et à toutes,

Veuillez trouver ci-après le programme des rendez vous proposés ce mois de décembre par le réseau régional sur les questions de migrations en Auvergne-Rhône-Alpes.

Vous espérant nombreux et nombreuses,

Le réseau Traces.
www.traces-migrations.org
www.facebook.com/traces.migrations

IMAGES MIGRANTES

Derniers rendez-vous !

Programme complet : http://traces-migrations.org/2021/09/21/images-migrantes-2021/

Mercredi 8 décembre, 20h
Cinéma LE RIO, Clermont-Ferrand

Dans le cadre de la programmation REFUGEA de l’Université Clermont Auvergne et en collaboration avec le réseau Traces Migrations.
En présence de l’équipe du film et de plusieurs acteurs (associations, université) impliqués sur ces questions à Clermont-Ferrand.

Projection du film « Amphi Z – On vit ici, on reste ici! » de Jordane Burnot (2021, France, 58 min.)
« En novembre 2017, une cinquantaine d’exilés est expulsée d’un campement de fortune devant un hôtel à la Part-Dieu. Ils décident alors, avec des étudiants, d’occuper un amphi à l’Université Lyon 2. Après plusieurs semaines d’occupation et face aux nouvelles menaces d’expulsion, ils réquisitionnent, avec l’aide de personnes solidaires, un bâtiment à Villeurbanne, dans le quartier de Cusset. À travers le parcours de ses protagonistes, ce film retrace une histoire de plus de deux ans, entre lutte pour la régularisation, l’accès au logement et l’organisation précaire de la vie quotidienne. »

Prix habituel du cinéma – Cinéma LE RIO : 178 Rue sous les Vignes, 63100 Clermont-Ferrand
https://www.cinemalerio.com/

Mercredi 15 décembre à 18h
Au 38, centre social le Tchoukar, 38 rue Alembert, Grenoble

Soirée « Luttes en partage » en soutien au Patio solidaire

Projection-échanges à partir du film documentaire
« Amphi Z – On vit ici, on reste ici! »

Repas à prix libre co -organisée par le Réseau Université Sans Frontière 38 (RUSF) et le Patio solidaire à Grenoble, avec l’association Tillandsia (Lyon), des personnes du collectif de l’amphi z (Villeurbanne), du collectif des étudiant.es étrange.res (Lyon), TRACES (mémoires et migration), et la GRAIL (cantine solidaire).

AUTRES RENDEZ-VOUS DU RÉSEAU:

Les 3 et 10 décembre 2021

Journées formations : langue française et diversité linguistique – Les ArTpenteurs

Pour cette formation, le dispositif des concerts sous casques se transforme en plateau Radio et invite les stagiaires à échanger sur l’intarissable thématique des langues. Au programme :  débat, musique Live, écoute de témoignages sonores réalisées auprès de personnes polyglottes.  Une approche pédagogique qui passe par une mise en situation afin de développer des outils de collectages de paroles et d’animation de débats.
Journées organisées par les arTpenteurs et Filigrane

Infos : https://lesartpenteurs.files.wordpress.com/2021/10/formations-croisees-21-22.pdf

——————————————————————

Du 2 au 10 décembre
Grand-Lyon

Semaine du Respect et de la Dignité Lyon – Villeurbanne organisée par JACSM et LRFA (Africa 50)

Cette semaine s’inscrit entre la journée internationale pour l’abolition de l’esclavage le 2 décembre et la journée des droits de l’Homme le 10 décembre. La journée du 2 décembre commémore l’adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies de la Convention pour la répression et l’abolition de la traite des êtres humains et de l’exploitation de la prostitution d’autrui du 2 décembre 1949. L’objectif de la journée du 2 décembre est d’éradiquer les formes contemporaines d’esclavages telles que la traite d’êtres humains, l’exploitation sexuelle, le travail des enfants, les mariages forcés et le recrutement forcé d’enfants dans les conflits armés. La Journée des droits de l’homme est célébrée chaque année le 10 décembre, jour anniversaire de l’adoption en 1948 par l’Assemblée générale des Nations Unies de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Cette déclaration est la première reconnaissance universelle du fait que nous sommes tous nés libres et égaux en dignité et en droits. Au cours de cette semaine il y aura mobilisation et sensibilisation de la jeunesse à travers des interventions dans les établissements scolaires et des animations dans les associations sportives de Lyon et Villeurbanne qui s’engagent pour cette cause.

  • Programme :
    Le 2 décembre à 17h – Rassemblement au Parc des Droits de l’Homme à Villeurbanne
  • Du 3 au 9 décembre – Mobilisation et sensibilisation de la jeunesse / Interventions dans les établissements scolaires et animations dans les associations sportives de Lyon et Villeurbanne qui s’engagent pour cette cause. Sebastien Mokri, professeur des écoles de CE2 à l’école de Charles Péguy à Lyon 8ème va travailler avec ses élèves sur la sensibilisation à l’histoire de l’esclavage et des droits de l’Homme.
  • Mercredi 8 décembre à 18h30 – Montée aux Flambeaux / Haie d’honneur de la Route de la Paix au départ de la montée aux flambeaux. Montée à Fourvière pour les plus jeunes, crêpes pour les seniors.
  • Le 10 décembre

Informations : https://www.facebook.com/events/331506125281022

——————————————————————

Du 7 au 14 décembre
Théâtre Benno Besson, Courmangoux (01)

Spectacle « Les fables : Les Acrobates + T(E)R :::/IE :::R (terrier) », Compagnie Arnica

Comment composer avec l’arrivée d’un « étranger » en notre milieu ? Qu’il soit « de la même espèce », ou pas, d’ailleurs ? Dans L’AGNEAU A MENTI, un jeune mouton rescapé de l’abattoir cherche à se faire recueillir par un nouveau troupeau alors que rôde un vautour affamé… Dans LES ACROBATES la vie paisible d’une tribu de cachalots se voit perturbée par l’irruption d’un plongeur. Comment les animaux résoudront-ils ces situations de crise ? Tout public dès 7 ans – Durée 30min / fable. version théâtre ou tout terrain

——————————————————————

Mercredi 8 décembre, 18h
Maison de l’économie circulaire, Lyon

FORMATION : « éducation aux migrations – lutte contre les discriminations (déconstruire les préjugés et idées reçues autour de la thématique Migrations) »

Pour s’inscrire : https://forms.gle/erEr5tRYsVhPFi9Q7 ou envoyer un mail à contact@e-graine-ara.org

Infos >http://www.e-graine.org/les-associations-regionales/auvergne-rhone-alpes/

——————————————————————

Mercredi 8 décembre, à 19h30
à l’Agora d’EVE – Espace Vie Etudiante sur le campus universitaire de Grenoble.

Projection-débat du film documentaire « Citizen of Moria »

Humacoop-Amel France et les associations étudiantes IDEES et Contre-Courant de Sciences Po, organisent une projection-débat. Elle sera suivie d’un débat avec l’un des réalisateurs, Jawad Mir, présent en visio-conférence et du président de l’association Humacoop-Amel France, Guy Caussé, médecin généraliste, qui témoignera de ses nombreuses missions humanitaires médicales en Afghanistan et dans les camps de réfugiés des îles grecques de Samos, Lesbos, Kos et Chios depuis 2015. Léa Vouillamoz, étudiante du Master Coopération Internationale et Communication Multilingue de l’UGA et Présidente de l’association IDEES, témoignera également de son expérience lors d’un stage réalisé auprès de l’ONG Glocal Roots présente dans le camp de Vathy à Samos en 2021.

Résumé du film : Lorsque la vie d’Ahmad est menacée par les talibans en Afghanistan, il abandonne sa famille pour survivre et se retrouve dans le pire camp de détention de réfugiés d’Europe, Moria. Le film suit son parcours de cinéaste dans le centre de détention avec l’espoir d’un avenir meilleur.

Jeudi 9 décembre
à Château Rouge, Annemasse (74)

4e Journée des musiques du monde en Auvergne-Rhône-Alpes

Cette 4ème rencontre professionnelle en Auvergne-Rhône-Alpes dédiée à la création et à la diffusion dans le domaine des musiques du monde et traditionnelles réunit des artistes, des programmateur·rice·s, producteur·rice·s, labels, journalistes, chercheur·euse·s.

Organisée par le CMTRA, cette journée souhaite rassembler les énergies de tout un secteur et mettre en lumière le foisonnement de projets des deux côtés de la frontière franco-suisse. Temps de réflexion, partages d’expériences, speed-meetings, concerts et moments conviviaux seront proposés pour se rencontrer, prendre le temps de poser les problématiques des acteurs, et imaginer collectivement de nouvelles perspectives.

  • •  9H30 / Mot d’accueil
  • •  10H-12H / Table ronde  en plénière « Sono-mondiale : médias et nouveaux prescripteurs »
  • • 14H-15H30 / Table ronde en plénière « Transposer les musiques traditionnelles sur les scènes de musiques actuelles : astuces, écueils et nouvelles convivialités »
  • • 15H30-16H : Présentation du GIP Cafés Cultures
  • •  16H-18H : Plusieurs ateliers en simultané , en petits groupes
  • • 18H-19H : Apéro pro et DJ set de Cyril Yétérian (Bongo Joe Records)
  • • 19H30 : Showcases des musiques du monde

Programme détaillé : https://cmtra.org/Nosactions/Actionculturelle/1414_4ymeJournyedesMusiquesduMondeenAuvergne-Rhyne-Alpes.html

INSCRIPTION  : https://forms.gle/ehFeMWoZGHAipq246

——————————————————————

9 décembre de 14h à 17h30
ADATE, 96 rue de Stalingrad, Grenoble

Formation gratuite de l’ADATE sur le droit au travail des étrangers

Compliqué d’embaucher un étranger? Quels droit à la formation des demandeurs d’asile? Un étudiant étranger peut-il travailler? Créer mon entreprise en France en tant qu’étranger: est-ce possible? Comment recruter sans discriminer?

Pour vous inscrire, envoyer un mail à:Natacha FRESKO
infos >http://www.adate.org/formation/

——————————————————————

Jeudi 9 décembre, 20h
Cinéma LE RIO, Clermont-Ferrand

Projection du film « NE NOUS RACONTEZ PLUS D’HISTOIRES » de Ferhat Mouhali, Carole Filiu (France | 1h28 | 2020)

« Elle est française, il est algérien. Toute leur enfance a été bercée par la guerre d’Algérie. Souvenirs traumatisants d’un départ forcé pour la journaliste, fille de pieds noirs ; récit mythifié d’une indépendance glorieuse pour le réalisateur, militant des droits humains. Chacun a eu droit à sa version de l’Histoire. Loin de l’historiographie officielle, ils rencontrent des témoins aux discours volontairement oubliés et qui se battent contre la guerre des mémoires pour faire entendre une vérité plus apaisée. » En présence des réalisateurs – En partenariat avec l’AFAPA et 4ACG

——————————————————————

10 décembre, 20h30
Au Méliès, Caluire

Projection du film « Haut et fort » de Nabil Ayouch, avec l’association Coup de soleil en Rhône-Alpes, suivi d’un débat avec Luc Chauvin, auteur d’une thèse sur le rap algérien.

Synopsis : « Anas, ancien rappeur, est engagé dans un centre culturel d’un quartier populaire de Casablanca. Encouragés par leur nouveau professeur, les jeunes vont tenter de se libérer du poids de certaines traditions pour vivre leur passion et s’exprimer à travers la culture hip hop…. » « Nabil Ayouch a réalisé beaucoup plus qu’un long métrage. Là où d’autres construisent un décor de cinéma en studio, le cinéaste marocain a créé un centre culturel à Casablanca pour y faire naître son film. Car le centre culturel Les Étoiles projeté sur grand écran existe aussi dans la réalité. Et c’est le réalisateur marocain qui l’a fondé, en 2014, dans ce quartier Sidi Moumen, dans la banlieue de Casablanca, exactement là où il y avait le fief des jeunes kamikazes à l’origine des attentats de 2003 dans la ville blanche, un sujet sensible auquel Ayouch avait dédié un film : Les Chevaux de Dieux. » (RFI Siegfried Forster)

——————————————————————

Vendredi 10 décembre, à 19h
Sur internet

[DECOUVERTES LITTERAIRES] Visioconférence avec la Lyonnaise Christine GNIMAGNON ADJAHI

Depuis Lyon, visioconférence avec Christine GNIMAGNON ADJAHI : son parcours depuis le Bénin, sa carrière de conteuse internationale et ses publications. Cette visio conférence est organisée par Jacques LYANT de l’ANAN (Association des Nigériens et Amis du Niger en Auvergne Rhône Alpes) membre du collectif Africa 50.

Le lien pour suivre la conférence : https://youtu.be/3BtRF1UwxyA

——————————————————————

Samedi 11 décembre, Espace Awani
86 Grande Rue de la Guillotière, Lyon

Journée « Vivons nos différences »

Association Mes racines : Il y a différentes manières d’harceler un enfant à l’ école et cela commence bien souvent avec leurs cheveux. Ces victimes se retrouvent bien souvent exclues ne rentrant pas dans les critères de beauté établis par la société et leurs traumatismes causent des troubles dans leurs identités. Dans le cadre de notre projet de sensibilisation et d’enseignement sur la discrimination capillaire à l’école primaire nous organisons une journée d’ informations au grand public. Cet évènement nous permettra de vous présenter notre association et partager avec vous les différentes causes qui lient nos enfants à cette discrimination.

Détails : https://echosdafrique.net/culture-journee-vivons-nos-differences-samedi-11-decembre-2021-a-lyon/

——————————————————————

Samedi 11 décembre à 18h
IFCM – 58, rue Guillaume Paradin LYON

L’aube Ismaël – Hommage à Mohammed Dib

L’Aube Ismaël nous entraîne dans un voyage initiatique où l’absence, l’exil, le silence, la quête et la renaissance sont constamment présents et nous interpellent. Cette traversée d’un désert sublimé, par le mysticisme et l’universalité qu’elle dégage – touche au plus profond. Si la poésie de Mohammed Dib demande une attention soutenue, la musique qu’elle dégage suscite écoute et émotion.   Cette longue adresse – toute en métaphores – est introduite par trois poèmes : « Hagar aux cris », rappel de l’histoire de Hagar, la mère d’Ismaël, chassée et jetée dans le souffle du désert , « Feu sur l’ange de l’Intifada » qui raconte, avec délicatesse et retenue, la terrible attente d’une mère dont le fils est parti le matin, tarde à rentrer,  il n’est pas sûr qu’il revienne le soir, et « La danseuse bleue » métaphore de la renaissance.  L’Aube Ismaël – entre mythes et symboles – est sans doute l’histoire humaine d’hieret aussi d’aujourd’hui que Mohammed Dib, avec la précision d’un orfèvre, nous livre.

Infos : https://www.ifcm-lyon.org/events/laube-ismael-spectacle-musical/

——————————————————————

Du lundi 13 au vendredi 17 décembre
Humacoop-Amel France, 8 rue Chenoise, Grenoble

Formation Humacoop: « les migrations contemporaires »

La formation « Approche pluridisciplinaire des migrations contemporaines » est destinée aux personnes souhaitant acquérir ou approfondir des connaissances transversales nécessaires à la compréhension des migrations contemporaines. Cette formation professionnelle se déroulera sous forme de 5 modules thématiques. Contact: info@amel-humacoop.org

——————————————————————

Le 14 décembre, à 18h
La Ferme du Vinatier (Bron 69)

« ESCALES SONORES – La relation au coeur de l’écoute » – Serge Sana

Accompagnés par le musicien et compositeur Serge Sana, des étudiants en première année du Master de musicologie de l’université Lyon 2 et des publics de la Ferme du Vinatier exploreront, au cours d’ateliers de création, de nouvelles manières de recréer de la proximité et du lien par le biais de dispositifs d’écoute originaux et ludiques. Massages sonores, paroles transportées au creux de l’oreille, concerts sous casques et siestes sonores viendront constituer autant « d’îlots relationnels » où l’échange entre le musicien et l’auditeur se perçoit dans l’intimité, comme une adresse personnalisée, une attention portée à soi et aux autres. L’occasion de s’octroyer des temps de pause, à l’écoute de son environnement et des propositions musicales et sonores. Partenariat La Ferme du Vinatier et CFMI de Lyon

http://www.ch-le-vinatier.fr/ferme/saison-culturelle/projets-et-residences-artistiques/escales-sonores-la-relation-au-coeur-de-l-ecoute-2756.html

——————————————————————

Mardi 14 décembre, à 18h30
Nouveaux Espaces Latinos, Lyon

Rencontre avec l’écrivain uruguayen Carlos Rehermann

Pour présenter son premier livre en français, L’auto, édité par les éditions L’atinoir, l’auteur uruguayen sera en décembre en France et notamment à Lyon. « Sur la route », oui, mais la route 5, celle qui traverse l’Uruguay du nord au sud, entre Rivera, ville frontière avec le Brésil, et Montevideo, la capitale. C’est un voyage en Volkswagen Coccinelle, tout seul, de nuit, sous l’orage, avec des essuie-glaces en panne. Circonstances parfaites pour les divagations mentales et les rencontres bizarres. Carlos Rehermann laisse libre cours à l’ironie, au sarcasme, au fantasme sexuel, et à la digression érudite.

Infos : https://www.espaces-latinos.org/archives/98047

——————————————————————

Mardi 14 décembre, à 18h30
11 Rue Pierre Bourdan, Lyon

Conférence RACINE SENGHOR

L’Alliance Française de Lyon reçoit Racine Senghor, Ecrivain et Président du Musée des civilisations Noires de Dakar dans le cadre des Grandes Dédicaces de l’Alliance Française de Lyon. Il évoquera Leopold Sédar Sanghor et la Francophonie. L’évènement aura lieu au sein de l’école au 11, rue Pierre Bourdan, dans le 3ème arrondissement de Lyon, le 14 décembre à partir de 18h30 ! Évènement proposé en collaboration avec la Maison de la Francophonie de Lyon. Évènement gratuit dans la limite des places disponibles.

——————————————————————

15 décembre, à 18h
Hôtel de Ville de Lyon

Table ronde Guerre d’Algérie: mémoires blessées? – Association Coup de soleil en Rhône-Alpes, avec Emilie Goudal, Françoise Lantheaume, Abderahmen Moumen et Tramor Quemeneur.

Après 132 années de colonisation, l’Algérie a obtenu son indépendance le 5 juillet 1962. Près de huit années de guerre ont déchiré la France et l’Algérie, de 1954 à 1962. Deux millions de soldats ont été envoyés en Algérie, deux millions d’Algériens ont été déplacés dans des camps de regroupement, près d’un million de « pieds-noirs » ont quitté brutalement l’Algérie ainsi qu’environ 60 000 harkis. Le nombre de victimes est également éloquent : 30 000 soldats français tués, de 400 000 à 500 000 Algériens, des milliers de Français d’Algérie, des dizaines de milliers de harkis. Le nombre de personnes touchées par ce conflit ne pouvait que créer des mémoires blessées, à vif. Mais soixante années se sont écoulées depuis la fin du conflit. Peut-on toujours parler de mémoires blessées ? Comment cette mémoire se transmet-elle de génération en génération ? Comment parvenir à rendre cette mémoire constructive ? Telles sont les questions auxquelles Émilie Goudal, François Lantheaume, Abderahmen Moumen, et Tramor Quemeneur répondront au cours de cette table ronde, à l’invitation de la Mairie de Lyon et dans une table ronde organisée par Coup de Soleil en Auvergne-Rhône-Alpes.

——————————————————————

Jeudi 16 décembre, à 19h
Le Rize, Villeurbanne

Théâtre – ENFANCE EN EXIL, spectacles « pink » & « OUÏ-DIRE »

Entre septembre 2020 et avril 2021, trente-quatre Villeurbannais et Villeurbannaises agés de 6 à 82 ans ont raconté leur arrivée à Villeurbanne après un parcours migratoire. Ils sont venus d’Albanie, d’Algérie, de Colombie, d’Espagne, d’Italie, du Kosovo, du Pakistan, du Soudan, de Roumanie, de Tchétchénie, d’Ukraine… Ils ont pour point commun d’avoir posé leurs valises à Villeurbanne durant leur enfance. Ils évoquent leurs premières sensations en découvrant ce nouveau cadre de vie, les joies et les peines liées à l’exil, la construction de leur avenir. À partir de ces récits, deux courtes formes théâtrales ont été écrites puis mises en scène : Pink de Jana Rémond et Ouï-Dire imaginé par les enfants de la classe UPE2À du collège des Iris et accompagnés dans l’écriture par Pauline Noblecourt-Berjon. Ces deux pièces vous sont proposées successivement ce soir. Rapportées par un comédien et à travers un casque audio, dans un dispositif scénographique circulaire autonome, venez entendre ces paroles qui témoignent d’une enfance à la fois hors du commun et tout à fait ordinaire. Avec EN ACTE(S), l’Interquartiers Mémoire et patrimoine, Tillandsia et le TNP

Informations sur les spectacles : https://lerize.villeurbanne.fr/agenda/enfance-en-exil-notre-chateau-oui-dire/

——————————————————————

Jeudi 16 décembre, à 18h30
à l’Espace Pandora
8 place de la Paix – Vénissieux

Festival « Les poètes n’hibernent pas »

Festival de poésie organisé par l’ESPACE PANDORA avec :

  • Mohammed El Amraoui : Poète, performeur et traducteur, né en 1964 à Fès (Maroc), vit en France depuis 1989. Etudes de linguistique et de philosophie. Écrit en français et en arabe. Se produit dans différents lieux et festivals, seul ou avec des musiciens en France et à l’étranger. Figure dans plusieurs anthologies, en plusieurs langues.
  • Nimrod : Né en 1959 au Tchad, Nimrod est poète, romancier, essayiste et animateur de revue (Aleph, beth, de 1997 à 2000, et Agotem, 2003 à 2005) et éditeur (Le Manteau & la Lyre). Il est philosophe de formation. Il a animé quelque temps une chronique de critique littéraire sur le site Web d’Africultures intitulée « Phase critique ».
  • Estelle Dumortier est née en 1977 à Bruxelles et vit à Lyon. À l’échelle du corps, l’écriture inscrivant autant le mouvement d’aller vers que de recevoir, c’est tout naturellement qu’elle a appelé La Traversante l’association qu’elle a créée en 2013 en Rhône-Alpes pour explorer les croisements entre les écritures littéraires, chorégraphiques, musicales, plastiques.
  • François Graveline est né en 1959 et partage sa vie entre les volcans d’Auvergne et les vagues de l’océan. Ses études en géologie lui ont montré que l’on pouvait lire ce qui n’était pas écrit, ce dont jamais il ne se prive. Il est l’auteur de récits, de nouvelles et de poèmes où se disent la nature et l’être. Il est par ailleurs membre du comité de rédaction de la revue Arpa et a traduit les poètes Olav H. Hauge et Orhan Veli`

——————————————————————

Les 16 et 17 décembre
Loire

Migrant’Scène Saint-Etienne

Jeudi 16 décembre, Rive de Gier, 19h30 au Chaplin, 31 rue Jules Guesde : Ciné – débat « Bienvenue en Réfugistan » de Anne Poiret (2016).

Vendredi 17 décembre, à partir de 18h30 à l’Amicale laïque de Villeboeuf-le-Haut, 9, rue Horace Vernet, Saint-Etienne : Clôture de l’édition 2021 : Vernissage de l’exposition photographique autour des mineurs non accompagnés de la Maison Solidaire (Pierre GRASSET) – Lectures par les compagnies « LA COGITE » et « LES TROIS COUPS ».

——————————————————————

Samedi 18 décembre, à 17h
Salle Olympe de Gouges, Bourg-en-Bresse

JOURNÉE INTERNATIONALE DES MIGRANT-E-S – Conférences-débats organisés par le Collectif Solidarité Migrants

Avec notamment Mathilde Dubesset, de la CIMADE, qui a consacré sa carrière d’historienne à la question des femmes. Elle viendra parler de l’histoire des migrations, celle de la place des femmes migrantes. Pour bousculer les idées reçues. Le Collectif Solidarité Migrants revendique plus que jamais : L’accueil inconditionnel, La liberté de circulation et de résidence, des papiers et l’égalité des droits pour tous. CSM : ATTAC / Union Syndicale Solidaire / NPA / PCF/ PG / RESF01 / LDH / La Cimade / Emmaüs / CGT Educ’Action / FSU / Snui/pp / Cent pour un Toit / L.F.I./ CCFD Terre Solidaire / Ensemble 01 ! / Welcome / Small Axes / et des citoyen(ne)s

——————————————————————

Grand Bassin de Bourg-en-Bresse
Work in progress

Langues régionales langues de l’immigration – « Concert sous La Langue »

Après 3 ans de collectages et de rencontres avec des locuteurs patoisants et des migrants Serge Sana et Xavier Saïki préparent un nouveau CD du Concert sous La Langue qui compile les meilleurs échanges entre le monde de la ruralité et celui de l’immigration. En écoute, ce bel échange entre un patoisant et un migrant ivoirien : « Lui (le patoisant) il est inquiet, il veut laisser sa langue avant de partir …mais à qui ? il n’y a personne … »

infos : https://sergesana.fr/

——————————————————————

CPA Valence
Décembre

Le 3 décembre, à 18h30 : Conférence « Frontières et migrations : quelques leçons de la pandémie » – De François Héran, sociologue et démographe, professeur au Collège de France sur la chaire Migrations et sociétés, directeur de l’Institut Convergences Migrations. « Fermer nos frontières », telle serait pour certains la leçon à retenir de la crise sanitaire, une mesure « qu’on aurait dû adopter de longue date ». L’épidémie a de fait engendré au niveau mondial une chute de la mobilité, une crise économique majeure, une stigmatisation accrue de « l’étranger », et plus particulièrement de certaines catégories de migrations. Deux réalités, pourtant, sont apparues, qui peuvent sembler contradictoires : d’un côté, les migrants ne représentent qu’une infime partie des personnes qui franchissent la frontière, et, de l’autre, ceux qui vivent déjà parmi nous se sont avérés à la fois « essentiels » et vulnérables. Contre les préjugés souverainistes et les crispations identitaires qui tendent à sacraliser les frontières, il faut repenser l’histoire des frontières et l’enjeu des circulations humaines pour demain. Co-organisée avec la Cimade dans le cadre du Festival Migrant’Scène

Le 10 décembre, à 18h30 : Conférence « Sur les rives du Maroni, frontière entre la Guyane française et le Suriname » – De Patrick Blancodini, professeur de géopolitique en classe préparatoire, agrégé d’histoire et de géographie. Aux abords du fleuve Maroni cohabitent divers groupes ethniques, de part et d’autre de cette frontière fluviale entre la Guyane française et le Suriname. Si l’environnement semble en faire une frontière « naturelle » indiscutable, pendant près de trois siècles, cette séparation a fait l’objet d’un différend frontalier entre États. Or, le tracé et le contrôle de cette frontière sont loin d’être anodins, et présentent des conséquences locales, géopolitiques et environnementales importantes. Les habitants qui vivent de chaque côté du fleuve, Amérindiens et Bushi-Nenge notamment, sont directement impactés par l’orpaillage clandestin, l’immigration et les trafics en tous genres, qui fleurissent dans ce territoire difficile à contrôler. Cette rencontre apportera un éclairage sur les enjeux d’un territoire situé aux confins de la France, et dont la frontière avec le Suriname a été définitivement fixée à Paris seulement en mars dernier.

Le 12 décembre, à 15h : Sur les pas des Arméniens de ValenceAccompagnés d’un médiateur, partez sur les traces des Valentinois d’origine arménienne et découvrez leur histoire, à travers l’exposition permanente du Cpa.

Le 18 décembre, à 15h : Visite guidée de l’exposition « Orages » – Cette visite vous propose d’explorer l’exposition Orages, photographies de Guillaume Herbaut, en compagnie d’un médiateur. Riche de plus d’une centaine de photographies et de carnets vidéos, l’exposition revient sur quelques thèmes majeurs dans la carrière de Guillaume Herbaut ; une oeuvre engagée qui nous plonge dans les tumultes de l’histoire, à la rencontre des abandonnés. Habitants de Tchernobyl, survivants de Nagasaki, déplacés de Fukushima, le photojournaliste s’est attaché à rendre visibles des existences emportées par les catastrophes, luttant par là même contre leur effacement. En Ukraine, territoire qu’il arpente depuis près de vingt ans, il observe, de la capitale Maïdan jusqu’au Donbass, comment un mouvement pacifiste s’est, au fil du temps, transformé en conflit armé. Une chronique sauvage et vibrante d’un pays à vif. L’exposition permettra également de découvrir La Ve, son nouveau travail au long cours et largement inédit, entrepris tandis que la crise sanitaire retenait le photographe en France. Observant les soubresauts de la vie politique et sociale, les maux d’une société fracturée, il interroge les symboles et la représentation d’une République au socle érodé, bousculée par les colères populaires.

Le 19 décembre, à 15h : Voyage avec Gayané – Visite en famille de l’exposition permanente. Accompagnés d’un médiateur du Cpa, partez en famille sur les traces des Valentinois d’origine arménienne, et découvrez leur histoire à travers un parcours adapté aux plus jeunes dans l’exposition permanente. Les enfants repartent avec un petit carnet d’exploration.

——————————————————————

14 janvier, 9h-16h30
Grenoble

Séminaire des professionnels accompagnant les réfugiés: inscriptions

En janvier 2022, le CTAIR et RISING fêteront leur 2ème année. Une bonne occasion de se réunir en séminaire des professionnels pour en tirer un bilan partagé. Programme:

  • 9h-9h30 accueil café
  • 9h30-10h30 : bilan global RISING/CTAIR à deux ans
  • 10h30-12h30 : speed dating avec les partenaires RISING et CTAIR
  • 12h30-13h45 : buffet (avec pass sanitaire)
  • 13h45-15h45 : ateliers thématiques avec présentation d’une ou deux actions-phares en introduction puis échanges autour des points forts et points à améliorer.
  • 16h-16h30 synthèse-restitution des ateliers en plénière

Nombre de places limitées! Réservé aux professionnels, prescripteurs, partenaires, etc. Pour toute question:  contratrefugies@grenoblealpesmetropole.fr

 

WATIZAT Lyon

Le Guide d’information pour les personnes exilées à Lyon de décembre-janvier est sorti !

infos >https://watizat.org/guide/

Événements à venir pour Watizat : Les 16 et 17 décembre : En partenariat avec l’IFRA, Watizat interviendra dans des classes de FLE de Vaux-en-Velin pour présenter le guide aux élèves, et les accompagner dans la création d’un annuaire de leurs contacts et adresses utiles.

——————————————————————

[MÉMOIRE]

La jeunesse au rendez-vous de l’hommage rendu aux Tirailleurs Africains à Chasselay (69) le 11 novembre 2021 (Photos et vidéo)

Comme chaque année, l’APAL (Association des Amis de la Présence Africaine à Lyon), le collectif Africa 50 sous l’égide de la Mairie de Chasselay (69) organisent une cérémonie en hommage aux Tirailleurs Africains massacrés par les nazis en juin 1940. Cette journée riche en émotion perpétue la mémoire de ces vaillants soldats venus pour défendre la liberté plus particulièrement au sein du 25 e Régiment de Tirailleurs Sénégalais (25e RTS). Un car a permis aux Lyonnais de participer à cette cérémonie, parti de l’ancienne gare de Brotteaux, il a rallié le Tata de Chasselay en faisant halte au cimetière de Chasselay puis en montrant le parcours effectué par les soldats lors de ces violents combats.

Compte rendu : http://africa50lyon.org/memoire-la-jeunesse-au-rendez-vous-de-lhommage-rendu-aux-tirailleurs-africains-a-chasselay-69-le-11-novembre-2021-photos-et-video/

——————————————————————

Lancement de la chaîne YouTube

« Partage de Cultures »

Pendant un an, des personnes réfugiées ont témoigné sur leur culture d’origine. 70 vidéos thématiques et 6 podcasts ont été réalisés. Ce sont autant de savoirs issus de l’expérience de la vie quotidienne, qui reflètent le vécu personnel de chaque participant, et qui donnent également un éclairage riche sur des cultures variées.

Financé par le contrat territorial d’accueil et d’intégration de la Ville de Clermont-Ferrand, cet espace vise à apporter des informations sur la manière dont les personnes réfugiées vivaient dans leur pays d’origine, pour mieux les comprendre, mieux les guider, mieux les accompagner au quotidien en France. Pour cela, les thématiques abordées par les participants ont été construites avec des travailleurs sociaux et des bénévoles, qui ont répondu à une enquête sur leurs besoins en information. Mais plus largement, les vidéos et les podcasts de la chaîne Partage de Cultures ont pour objectif de faciliter les échanges interculturels entre les personnes réfugiées et les membres de la société d’accueil. Nous sommes toutes et tous concerné-e-s. Les vidéos ont été réalisées par Cécilia Brassier-Rodrigues (UCA) et Pixels Record.

Par ici : https://www.youtube.com/channel/UC7SsFdr9_D6S6X3s3LDB7tw/featured

Categories: Agenda