Bonjour à tous et à toutes,

La prochaine Biennale TRACES  aura lieu cet automne 2022. Nous en construisons le programme ce printemps et sollicitons donc votre participation. Des réunions régulières sont organisées en ce sens dans les grandes villes de la région. N’hésitez pas à consulter la page dédiée sur notre site internet : http://traces-migrations.org/2022/03/18/co-construction-de-la-biennale-2022-en-cours/

Vous trouverez aussi ci-après le programme des rendez vous proposés ce mois de mai par le réseau régional sur les questions de migrations en Auvergne-Rhône-Alpes.

Vous espérant nombreux et nombreuses,

Le réseau Traces.
www.traces-migrations.org
www.facebook.com/traces.migrations


REUNIONS DE CO-CONSTRUCTION DE LA BIENNALE TRACES :

  • Vendredi 6 mai 2022, à 10h, à VALENCE, au CPA Valence > Réseau Drôme- Ardèche.
  • Jeudi 19 mai, à 10h, à SAINT-ÉTIENNE, à l’amicale laïque du Crêt de Roch > Réseau Loire/Haute-Loire
  • Lundi 23 mai, à 14h, à CLERMONT-FERRAND > Réseau Auvergne
  • Mardi 7 juin, 17h, à GRENOBLE > à l’Observatoire sur les discriminations et les territoires interculturels (ODTI), Grenoble > Réseau Isère
  • (D’autres dates sont en cours de confirmation pour d’autres villes de la région!)

RENDEZ-VOUS TRACES :

Mardi 3 mai, 18h30
Mairie du 1er arrondissement, Lyon

Débat/Conférence « Des bidonvilles aux garnis » avec Olivier Chavanon

À l’occasion des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le 1er arrondissement propose une série d’événements autour des mémoires franco-algériennes.

Conférence animée par André Gachet, militant du droit au logement.

Extraits du film « Baraques, villages nègres et bidonvilles » de Frédéric Blanc et d’Olivier Chavanon (réseau TRACES).
Exposition de portraits d’anciens habitants de « garnis » du 1er (réalisés par des étudiant·e·s de l’école Émile Cohl).

> Infos : https://mairie1.lyon.fr/actualite/commemoration/cycle-memoires-franco-algeriennes

—————————————————————

Du 4 au 15 mai
Palais épiscopal, Belley

Exposition « La Valise de Monsieur Mekki »

En partenariat avec le RÉSEAU TRACES.

Venez assister à l’exposition temporaire de l’association Entre-Autres, « La valise de Monsieur Mekki », une exposition née lors d’une rencontre du projet Bugey-Monde quand ils ont reçu la fameuse valise.

Les membres de l’association ont décidé de mener l’enquête à partir du contenu de cette valise, avec Chloé Colin, photographe et Mathilde Billaud, réalisatrice son. Elles sont parties à la recherche de ceux et celles qui avaient connu Monsieur Mekki. Le projet a ensuite été continué avec une classe de troisième du collège Sabine Zlatin. Et plusieurs chercheurs ont également été sollicités.

Au programme :

  • Jeudi 5 mai à 18h30 : vernissage
  • Vendredi 6 mai à 19h : concert de NOUIBA – groupe arabo-andalou
  • Samedi 7 mai à 11h : visite guidée avec les artistes
  • Dimanche 8 mai à 14h : Sieste sonore – écoute de podcasts en dégustant de la tisane
  • Mardi 10 mai à 18h30 : rencontre littéraire avec l’autrice Nedjma Kacimi
  • Mercredi 11 mai à 16h : goûté partagé
  • Jeudi 12 mai à 18h : apéro belote
  • Vendredi 13 mai à 18h30 : projection d’un film documentaire sur l’immigration, La Traversée
  • Samedi 14 mai à 12h : dégustation d couscous de la Cantine des Découvertes
  • Dimanche 15 mai à 17h : Finissage

> Infos : https://www.alentoor.fr/belley/agenda/3477946-exposition-la-valise-de-monsieur-mekki

—————————————————————

Vendredi 6 mai, 19h
Médiathèque, La Ricamarie (42)

Projection du film « A Mansourah, tu nous as séparés », en présence de la réalisatrice Dorothée-Myriam Kellou

En présence de Dorothée Myriam Kellou, réalisatrice de À Mansourah tu nous as séparés.

Résumé: Pendant la guerre d’Algérie, plus de deux millions de personnes ont été déplacées par l’armée française et regroupées dans des camps. Un déracinement documenté, mais largement occulté. De retour à Mansourah, son village natal, Malek collecte avec Dorothée-Myriam, sa fille, une mémoire historique que la plupart des jeunes ignorent, et qui pourtant a été sans précédent dans les bouleversements qu’elle a causés à cette Algérie rurale. Dans le village, fille et père interrogent ce silence intime.

Réservation conseillée au 04 77 57 66 04.

En partenariat avec la médiathèque de La Ricamarie

> Infos : https://laricamarie.bibenligne.fr/

—————————————————————

Mercredi 11 mai, 
Médiathèque Aimé Césaire, Bourg-en-Bresse

Rencontre littéraire avec Faïza Guène et l’association Jemna Mix Attitude

Jemna Mix Attitudes invite l’écrivaine et réalisatrice, Madame Faiza Guène, qui présentera son dernier ouvrage « La Discrétion » à la Médiathèque Aimé Césaire. Le réseau TRACES est partenaire de cette très belle rencontre, nous vous espérons nombreux et nombreuses !

Au programme, table ronde et échanges en toute convivialité .

La Discrétion de Faïza Guène: « Ses enfants, eux, ils savent qui elle est, et ils exigent que le monde entier le sache aussi. » « Yamina est née dans un cri. À Msirda, en Algérie colonisée. À peine adolescente, elle a brandi le drapeau de la Liberté. Quarante ans plus tard, à Aubervilliers, elle vit dans la discrétion. Pour cette mère, n’est-ce pas une autre façon de résister ? Mais la colère, même réprimée, se transmet l’air de rien. »

> Entrée libre
> Contact : Nour Allouache, Cheffe de Projet Jemna Mix Attitudes
0614687054

—————————————————————

Mardi 24 mai, 18h30
Musée des Confluences, Lyon

Frontières de l’hospitalité : Rencontre avec Marie Cosnay

Dans le cadre du cycle de rencontres « Dialogues sur l’hospitalité », en partenariat avec le Musée des Confluences, October Octopus et le RÉSEAU TRACES.

Marie Cosnay, dont l’œuvre est tout entière traversée par les notions de frontières, mène depuis de nombreuses années une activité militante : elle accueille et accompagne les exilés qui passent par la frontière basque. Depuis 2020, elle reçoit de plus en plus d’appels liés à des disparitions ; des familles cherchent leurs proches partis sur la route, dont elles ont perdu la trace. Cette récente évolution a profondément bouleversé la nature de son travail comme en témoigne son dernier livre : Des îles : Lesbos 2020 – Canaries 2021 (éditions de l’Ogre).

Avec Rafik Arfaoui, docteur en géographie, Enseignant-Chercheur ATER en géographie et aménagement (Université de Picardie Jules Verne – EA Habiter le Monde), Affilié à l’IC Migrations (2021-2025).

Rencontre animée par Nora Hamadi, journaliste, spécialiste des questions européennes. Elle présente Vox Pop, sur Arte et Sous les Radars sur France Culture.

> Infos : https://www.museedesconfluences.fr/fr/agenda/frontieres-de-lhospitalite

—————————————————————

ANNULÉ Mardi 24/Mercredi 25 mai, 14h
Université Jean Monnet, Saint-Etienne

Table-ronde : l’héritage des luttes chez les jeunes

Une demi-journée de rencontres publiques est prévue à Saint-Etienne, le 24 ou 25 mai de 14h à 17h à l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne avec Samir Hadj Belgacem (enseignant-chercheur au Centre Max Weber), Paul-Max Morin (chercheur au Cevipof), Sarah Hoffmann (réalisatrice de podcasts), Bastien Dubois (réalisateur d’un film d’animation “Souvenir souvenir”), Laura Ben Hayoun (photographe).
> ANNULÉ

—————————————————————

Mercredi 25 mai,
Maison des Passages, Lyon

Conférence gesticulée et débat – La rhétorique de la haine, Gérard Noiriel et Martine Derrier

Cette conférence gesticulée et théâtralisée est construite autour d’un personnage fictif qui incarne les différentes postures qu’adoptent aujourd’hui les polémistes et les agitateurs qui diffusent des discours de haine sur les réseaux sociaux ou les chaînes d’information en continu. L’intervention de l’historien permet de mettre en évidence, preuves à l’appui, les points communs et les différences avec les discours de haine qui se sont succédés en France depuis le XIXe siècle.

Le spectacle est suivi d’un débat avec le public au cours duquel on insiste, d’une part, sur l’importance de la rhétorique (entendue comme «l’art de convaincre») des discours qui alimentent encore aujourd’hui les haines racistes et antisémites et, d’autre part, sur la difficulté d’y répondre uniquement par des arguments rationnels.

Le spectacle alterne des jeux de rôle sous forme dialoguée, des lectures et projections de documents d’époque, des chansons populaires, reprises en chœur.

Co-organisé par la revue Ecarts d’identité, la Maison des Passages, et le réseau Traces en partenariat avec la librairie Terre des livres.

> Infos : http://www.daja.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=184&Itemid=717&lang=fr

—————————————————————

AUTRES RENDEZ-VOUS DU RÉSEAU:

Du lundi 2 au mardi 31 mai
Villeurbanne

Spectacle « Grand Voyage de Tchangara (géant de 9 mètres de haut) » par la Compagnie Ivoire Marionnettes

Sorti de la forêt sacrée de Côte d’Ivoire, Tchangara, la marionnette géante de 9,5 mètres de haut se lance dans une épopée exceptionnelle. À Villeurbanne, sa première étape, il sillonnera tous les quartiers durant le mois de mai pour porter un message d’amour et de paix. Des compagnies de théâtre, de cirque et de danse accompagneront son escale, pour célébrer ce grand voyage. À cette occasion, les enfants comme les plus grands sont invités à l’accueillir. Pour accompagner son voyage : circassiens, acrobates, danseurs, DJ… brisent les frontières et posent leurs valises à Villeurbanne, prêts à nous plonger au coeur des festivités. Au programme, un DJ de talent, un clown-fakir romantique, des accordéonistes survoltés, de la haute voltige, des airs de reggae et du hip-hop libérateur !

> Infos et programme détaillé : http://www.ateliers-frappaz.com/events/grand-voyage-de-tchangaravilleurbanne-capitale-francaise-de-la-culture-22/

—————————————————————

Mardi 3 mai, 19h30
Villa Gillet, Lyon

Notre besoin de récits : Rencontre avec Atiq et Alice Rahimi

Atiq et Alice Rahimi (France/Afghanistant) en conversation avec Ollivier Pourriol (France). La rencontre sera suivie d’un temps de présentation de la programmation du festival Littérature Live.

L’auteur et réalisateur Atiq Rahimi, Goncourt 2008 pour Syngué Sabour. Pierre de patience (P.O.L), et sa fille Alice évoquent leur livre Si seulement la nuit (P.O.L, 2022) avec le philosophe Ollivier Pourriol. En préfiguration de la semaine Littérature Live qui sera présentée publiquement ce soir-là, la programmation s’ouvre ainsi sur des thématiques qui nous importent : le dialogue entre générations, la nécessité renforcée en ces temps de sortie de confinement et de guerres, d’échanger sur les récits et les imaginaires, l’actualité des questions liées à l’exil et à l’hospitalité – qu’elles nous parviennent d’Afghanistan, d’Ukraine, ou d’ici-même.

En partenariat avec l’Opéra national de Lyon.

> Infos : https://www.villagillet.net/evenements/echanger-raconter-imaginer-rencontre-avec-atiq-rahimi

—————————————————————

Du mercredi 3 mai au jeudi 4 août
La permanence photographique, Lyon

Exposition « Justes solidaires »

Vernissage le mardi 3 mai 2022 à partir de 17h30 en présence du photographe, du comité d’habitantes, de SOS Méditerranée et Maitre Petit spécialiste du droit des étrangers.

Commencé au cours de l’été 2015 avec l’expulsion d’un campement installé sous le pont du métro aérien de La Chapelle à Paris le travail de Bertrand Gaudillère se poursuit à Calais, Vintimille ou Briançon pour raconter la solidarité, l’inventivité et la générosité des mains qui se tendent sur le chemin de l’exil. Il dresse le portrait de ceux qui aident ou simplement réconfortent. De ceux qui agissent… Le photographe explique que son travail dresse le portrait de ces nouveaux «Justes solidaires». Un titre en forme d’hommage à ceux qui agissent aujourd’hui, comme d’autres l’ont fait en leur temps, mais surtout comme une forme d’évidence. « A chaque fois que nous exprimions une forme de respect ou d’admiration à leur égard, d’un haussement d’épaule, tous nous répondaient « on est justes solidaires ». ».

> Infos et programme détaillé : https://www.quartiersantyphoto.fr/2022/05/02/justes-solidaires/

—————————————————————

Mercredi 4 mai, 18h30
Maison du tourisme de Grenoble

Table ronde / Débat sur les mémoires et l’histoire de la guerre d’Algérie.

Avec Pierre Daum (journaliste et historien), Mohand Hamoumou (président de AJIR pour les Harkis) et Sylvain Andureau (enfant de Pieds-noirs).

> Infos : https://www.facebook.com/asali.grenoble/

—————————————————————

Mercredi 4 mai, 20h30
Aquarium Ciné-Café, Lyon

Projection du film « De quelles couleurs sommes-nous faits ? » en présence du réalisateur Romuald Vuillemin

De quelles couleurs sommes-nous faits ?
Au gré des refuges, des centres d’accueil, des squats, aller à la rencontre de l’autre, le migrant, donner la parole à celles et ceux dont la réalité se fait de plus en plus difficile dans la France d’aujourd’hui. À contre-courant de l’appellation désincarnée « réfugiés », Romuald Villemin nous plonge au cœur d’histoires individuelles, témoignages de femmes et d’hommes qu’il veut « faire exister » dans leur singularité, leur quotidien, leur passé, leurs espoirs.

En présence du du réalisateur, de l’association Coordination Urgence Migrants et du collectif de soutiens aux migrants de Croix Rousse.
En partenariat avec la revue éco citoyenne Silence.

> Infos : https://aquarium-cine-cafe.fr/de-quelles-couleurs-sommes-nous-faits

—————————————————————

Jeudi 5 mai, 18h30
Atelier item, Lyon

Vernissage de l’exposition Shanti Khana, en présence du photographe et du journaliste

L’exposition Shanti Khana, issue d’un reportage réalisé en 2019, vous emmène dans la réalité de la vie quotidienne des camps de réfugiés au Bangladesh et du plus peuplé d’entre eux, Kutupalong. Trafics d’êtres humains, vulnérabilité face aux évènements climatiques, couvre-feu, insécurité et traumatismes liés au nettoyage ethnique dont ont été victimes les Rohingyas font exploser les problèmes de santé mentale au sein du camp.

Les Rohingyas ont été victimes d’un nettoyage ethnique suite à l’opération menée par l’armée birmane dans l’État d’Arakan en 2017. Ce groupe ethnique, de religion musulmane, subi depuis longtemps des discriminations identitaires et sont privés de droits fondamentaux. Pourchassés par le gouvernement, les Rohingyas se retrouvent obligés de fuir, et font aujourd’hui partie d’une grande communauté de réfugiés dans la région de Cox’s Bazar au Bangladesh.

L’exposition “Shanti Khana” réalisée par le photographe Hugo Ribes et le journaliste Guillaume Pajot est le reflet du quotidien du camp de réfugiés de Kutupalong.

En plus des crimes dont ils ont été victimes, nombreux sont les problèmes que les Rohingyas doivent affronter au sein du camp : insécurité, trafics d’êtres humains, couvre-feu dès 16h, rations alimentaire, coupure de la 3G et 4G par le gouvernement du Bangladesh depuis 2019…
Les difficultés quotidiennes, l’incertitude quant à l’avenir et le traumatisme engendrent chez de nombreux Rohingyas de nombreux troubles mentaux allant de l’anxiété à la schyzophrenie.
Les médecins et les ONGs interviennent dans le but de les aider et les orienter sur la compréhension et le traitement de leur santé mentale. Ils sont accueillis dans des centres appelés les “shanti khana”, “lieux de paix”.

> Exposition du 2 mai au 24 juin 2022
> Infos : https://www.collectifitem.com/item-atelier/

—————————————————————

Vendredi 6 mai, 9h
Campus Berges du Rhône, Lyon

Journée d’études « Espaces, religion et violence en Méditerranée »

Journée d’études autour Autour des recherches d’Abderrahmane Moussaoui, Professeur en anthropologie à l’Université Lumière Lyon 2, chercheur au LADEC

Programme : 

  • 9h30-10h00 : « La mise en oeuvre d’une démarche scientifique transméditerranéenne. À propos du programme sur l’Église d’Algérie après l’indépendance », Jean-Robert Henry (chercheur associé à l’IREMAM)
  • 10h00-10h45 : « L’anthropologie aux prises avec l’histoire et l’actualité des sociétés du Maghreb. Le cas de l’Algérie coloniale et postcoloniale », Daho Djerbal (Institut d’histoire de l’Université d’Alger, directeur de la revue NAQD).
  • 11h15-12h00 : « Conflits et sorties de conflits : les usages lexicaux et leurs référents », Sylvie Denoix (directrice de recherche CNRS, UMR Orient & Méditerranée).
  • 13h30-14h15 : « Les autorités religieuses sunnites à l’épreuve de la violence politique au nom de l’islam : constantes, transformations et impensés », Haoues Seniguer (maître de conférences à Sciences Po Lyon, Triangle).
  • 14h15-15h00 : « Sacrifier pour l’ayd al-kabir : pratiques et représentations (Maghreb, Afrique de l’Ouest, France) », Anne-Marie Brisebarre (directrice de recherche honoraire au CNRS, LAS).
  • 15h30-16h15 : « De quoi « musulman » est-il le nom ? Violence extrême et raison sacrificielle », Mondher Kilani (professeur honoraire à l’Université de Lausanne).
  • 16h15-17h00 : Conclusion d’Abderrahmane Moussaoui (professeur à l’Université Lumière Lyon 2, LADEC).

> Infos et programme détaillé : https://www.univ-lyon2.fr/recherche/agenda-scientifique/espaces-religion-et-violence-en-mediterranee

—————————————————————

Vendredi 6 mai, 19h
Mairie du 1er, Lyon

Projection & échange : Sur les traces de Frantz Fanon 

Cette soirée entre dans le cadre des événements « Mémoires franco-algériennes » 1962/2022 organisés par la Maire du 1er arrondissement, Mme Yasmine Bouagga, et la maire-adjointe à la mémoire, Mme Fatima Berrached.

Projection du film en présence du réalisateur Mehdi Lallaoui, suivie d’un échange animé par Michel Wilson, association Coup de Soleil en Auvergne-Rhône-Alpes, en partenariat avec l’association Migrations Santé Rhône-Alpes.

> Infos : https://www.coupdesoleil-rhonealpes.fr/film-sur-les-traces-de-frantz-fanon-a-lyon-le-6-mai-a-19h?

—————————————————————

Vendredi 6 mai, 20h
La Halte Vaise, Lyon

Concert de l’Ensemble Transatlantique

VENDREDI SOIR VOYAGE MUSICALE DANS LE TEMPS ET DANS L’ESPACE avec L’Ensemble Transatlantique, a été créé en 2021 au sein du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (CNSMDL). Composé de quatorze jeunes musiciennes et musiciens (français et Latino-Américains), l’ensemble arbore une riche palette sonore propice à l’exploration de la musique de la période coloniale (vice-royaumes espagnols) de l’Amérique latine.
Notre répertoire mélange les musiques populaires et religieuses, comme le Codex Martinez de Compagnon et les villancicos des grandes cathédrales de Lima, Oaxaca et Cuzco. Ce concert vous emmènera dans un univers musical très riche et divers

> Infos : http://lahalte-vaise.fr/event/concert-ensemble-transatlantique/

—————————————————————

Du vendredi 6 au samedi 7 mai
Lyon

Journées Culturelles Burkinabè

L’Association des Burkinabè de Lyon organise les Vendredi 6 et Samedi 7 Mai 2022 la 16è édition des Journées Culturelles Burkinabè.

Programme :

> Infos : https://www.facebook.com/events/1415597825529200/

—————————————————————

Du vendredi 6 mai 2022 au 12 mars 2023
Le CPA, Valence

Exposition « Luigi, le premier, est parti… »

Film d’animation réalisé par le Studio Foliascope à Beaumont-lès-Valence, Interdit aux chiens et aux Italiens est une œuvre mémorielle d’Alain Ughetto, qui évoque sur près d’un siècle l’histoire de sa famille piémontaise, comme un pan d’histoire universelle. Luigi, le grand-père du réalisateur, est un homme au destin romanesque qui a affronté deux guerres, la misère et le fascisme, avant de rencontrer Césira et de fonder une famille qui a grandi à l’ombre du Tour de France et de l’accordéon d’Yvette Horner. Mais son histoire, si elle est singulière, est également celle de centaines de milliers d’Italiens, qui ont quitté leur patrie pour travailler et s’établir en France, en Suisse, en Belgique. En s’appuyant sur cette œuvre de fiction, l’exposition associera des images, des objets et décors du film à des documents d’archives, des photographies, des cartes, pour retracer l’histoire sociale des Italiens émigrés vers l’espace alpin et rhodanien, une histoire incarnée par le récit familial d’Alain Ughetto, mais qui donne à percevoir les enjeux et les défis d’une vie en migration.

Exposition organisée autour du film Interdit aux chiens et aux Italiens, avec la participation du Studio Foliascope, Les Films du Tambour de Soie et Gébéka Films

> Infos : https://www.le-cpa.com/expositions-1/expos-du-moment/luigi-le-premier-est-parti?fbclid=IwAR0rYZIJjXRFgeViDrgHSx2YXNoF62_qpAxws6Wn5SppeH0GUPw00EwbMss

—————————————————————

Samedi 7 mai, 11h
Théâtre des Célestins, Lyon

Relations (au plurielle)

Nous vous accueillons dans la Célestine pour écouter la pièce radiophonique Relations (au plurielle) interprétée par les participantes de l’atelier théâtre « Femmes en scène » de SINGA Lyon.
Écrite à partir de témoignages et réalisée par Myriam Boudenia (cie La Volière), cette fiction sonore de 25 min. est une plongée délicate et poétique vers le secret des rencontres.
Une écoute immersive au casque est prévue toutes les 45 min. de 11h à 16h15 au Célestine.
Elle est accompagnée d’une exposition de photographies de Rémi Blasquez. Le spectacle théâtral du projet « Femmes en scène » aura lieu le 28 mai, à la salle Genton MJC Laennec Mermoz à 19h30.

> Infos

—————————————————————

Samedi 7 mai, 14h
Place Mazagran, Lyon

Guill’equité : Journée de lutte contre les discriminations, en faveur des droits et des libertés

> Infos : https://www.facebook.com/events/574924386901333/

—————————————————————

Samedi 7 mai, 16h
De l’autre côté du pont, Lyon

5e anniversaire de Rapports de force – Extrême-droite : La connaître, la combattre

A partir de 16H à « De l’autre côté du pont » – 25 Cour Gambetta – 3e arrondissement
16H30 – Débat : « Extrême droite : la connaître, la combattre », avec la participation de Daphné Deschamps (journaliste indépendante), Guillaume Bernard (Rapports de force) et le collectif « Fermons les locaux fascistes ».
Banalisation de ses idées, violences politiques, progression électorale, quel rôle pour les militant.e.s et les journalistes face à la montée de l’extrême droite.

> Infos : https://rapportsdeforce.fr/ici-et-maintenant/montpellier-lyon-paris-trois-rencontres-pour-les-5-ans-de-rapports-de-force-042813545

—————————————————————

Dimanche 8 mai, 11h
Montée de la Grande Côte, Lyon

Dimanche solidaire #7 en soutien aux mineurs isolés de Lyon

7e édition des Dimanches solidaires, en soutien aux mineurs étrangers isolés de Lyon. La place Chardonnet étant en travaux, nous vous attendons en face du relais d’assistantes maternelles de la montée de la grande côte, pour une journée d’échanges et de musique au profit des 150 mineur.es isolé.es accompagné.es par des citoyen.nes à Lyon.

Au programme :
• 11H30 Spectacle familial « C’est beau l’Australie quand tu chantes mon amour »
• 12H15 Diffusion de l’émission radio enregistrée lors d’un atelier avec Tillandsia
• 13H Open mic DJ De la Caille avec les jeunes
• 13H30 Batucada Les Zurbamateurs
• 14H30 People Aki
• 15H45 Captain Stambolov
• 17 h Open mic DJ De la Caille #2 avec les jeunes
• 17H30 James Stewart & Chylorama

Et en continu toute la journée :
– Buvette
– Atelier sérigraphie avec PapyArt
– Sandwiches +++
– Samoussas et quiches
– Vide-dressing solidaire
– Vente de gâteaux (on compte sur vous !)
– Présentation des activités du collectif (soutien dans les squats, hébergement citoyen, etc.)
– Jeux pour enfants

> Infos : https://www.facebook.com/events/1057184081883023/?ref=newsfeed

—————————————————————

Lundi 9 mai, 19h
Escale Lyonnaise, Lyon 6e

Conférence de Kweasyon Ek Kilti « Le marronage dans toutes les Amériques »

Dans le cadre de la journée nationale de commémoration de l’abolition de l’esclavage et de toutes les traites, Kweasyon Ek Kilti donnera une conférence sur la mise en lumière des Marrons à travers des jeux de cartes, des cartes postales, des mug…

> Infos : https://echosdafrique.net/conference-le-marronnage-dans-toutes-les-ameriques-10mailyon-lundi-9-mai-2022/

—————————————————————

Lundi 9 mai, 20h
Cinéma Comoedia, Lyon

Projection-débat du film « Ma famille Afghane », de Michaela Pavlàtovà

Débat à l’issue de la projection animé par Marie-Martine Chambard, vice présidente de Femmes Contre l’Intégrisme et membre du conseil d’administration de FCE.
En présence de Pierre-Yves Ginet, co-rédacteur en chef de la revue Femmes Ici et Ailleurs et de Fatimah Houssaini, photojournaliste afghane.

A l’occasion du centenaire de l’amitié France-Afghanistan.

Synopsis : Kaboul, Afghanistan, 2001. Herra est une jeune femme d’origine tchèque qui, par amour, décide de tout quitter pour suivre celui qui deviendra son mari, Nazir. Elle devient alors la témoin et l’actrice des bouleversements que sa nouvelle famille afghane vit au quotidien. En prêtant son regard de femme européenne, sur fond de différences culturelles et générationnelles, elle voit, dans le même temps son quotidien ébranlé par l’arrivée de Maad, un orphelin peu ordinaire qui deviendra son fils…

> Infos : https://www.cinema-comoedia.com/film/375322/

—————————————————————

Mardi 10 mai, 18h
Parc des Droits de l’Homme, Villeurbanne

Cérémonie à l’occasion de la journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions

Le collectif Africa 50 vous prie de bien vouloir assister à la cérémonie organisée à l’occasion de la journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions en présence des élus de la ville de Villeurbanne. Avec les soutiens de la ville de Villeurbanne, de la Fondation pour la,  Mémoire de l’Esclavage et du Grand Lyon

> Infos : https://www.facebook.com/africacinquantelyon/

—————————————————————

Du 10 au 14 mai
Théâtre des Asphodèles, Lyon

Théâtre : Le Contraire de l’amour, Journal de Mouloud Feraoun, 1955-1962 (Collection Points)

Adaptation et mise en scène : Dominique Lurcel (Cie Passeurs de mémoires)
Avec Samuel Churin (jeu) et Marc Lauras (jeu et violoncelle)

Entre le 1er novembre 1955 et le 14 mars 1962, veille de son assassinat par l’OAS, Mouloud Feraoun, instituteur à Fort-national, en Kabylie, et l’un des plus grands écrivains algériens de sa génération, a tenu son Journal, portrait bouleversant d’un homme déchiré entre ses racines et sa culture française, entre sa haine de toute violence et son adhésion progressive à la lutte et à la dignité retrouvée de son peuple. Un témoignage unique, nourri de faits concrets, de réactions contradictoires et de réflexions profondes, à hauteur d’homme –on pense aux Choses vues de Victor Hugo- sur le passé, le présent et -visionnaire- sur l’avenir de l’Algérie. Parole irrécupérable d’un homme libre, regard lucide d’un Juste face à l’absurde et au chaos.

  • Mardi 10 à 14 et 20 heures
  • Mercredi 11 à 20 heures
  • Jeudi 12 à 14 et 20 heures
  • Vendredi 13 à 20 heures
  • Samedi 14 à 20 heures

> Infos : https://passeursdememoires.wixsite.com/passeursdememoires/news/le-contraire-de-l%E2%80%99amour-journal-de-mouloud-feraoun%2C-1955-1962-(-collection-points)

—————————————————————

Jeudi 12 mai, 9h
Cité du design – Théâtre, Saint-Etienne

12e Biennale Internationale Design Saint-Etienne : Penser depuis l’Afrique – Journée d’étude

Penser depuis l’Afrique – Comprendre les bifurcations qui s’opèrent lorsque les projets ultra-locaux passent à l’échelle territoriale

À l’invitation de Michel Lussault, directeur de l’Ecole Urbaine de Lyon, Franck Houndégla propose une journée d’étude, organisée grâce au soutien de l’École Urbaine de Lyon. Cette journée donnera une vison approfondie sur quatre projets présentés dans l’exposition et donnera la parole aux protagonistes porteurs des projet. Variées par les préoccupations, leurs démarches s’attachent à la sauvegarde du patrimoine culturel, la réhabilitation et la création architecturale, la santé publique et la production agricole.

Les interventions mettront en lumière la façon dont ces initiatives, envisagées au départ comme des expérimentations ou des projets-prototypes, se sont diffusées de l’échelle ultra-locale à l’échelle territoriale. Elles apparaissent aujourd’hui comme source de bifurcations.

Avec Franck Houndégla, Michel Lussault, Salima Nadji, Godfrey Nzamujo, Yann Philippe Tastevin, Bassirou Wade Bass et Aldiouma Yattara.

> Infos et programme détaillé : https://www.biennale-design.com/saint-etienne/2022/fr/a/penser-depuis-lafrique-1772

—————————————————————

Jeudi 12 mai, 18h30
Institut Lumière, Lyon

Soirée Algérie : Projection du film « Les oliviers de la justice » de James Blue 

Alors qu’ont été célébrés les accords d’Évian signés le 18 mars 1962, mettant fin à la guerre d’Algérie, projection de ce film inédit, tourné à Alger pendant la guerre. Des images stupéfiantes des rues de la capitale et des plaines de la Mitidja, un témoignage rare et puissant. À découvrir.
Séance présentée par Maelle Arnaud

Les Oliviers de la justice de James Blue (1961, 1h21)
Jean a quitté l’Algérie depuis longtemps pour vivre en France. À l’annonce de la mort prochaine de son père, il rejoint son pays natal pour se rendre à son chevet. Alors que la guerre d’Algérie bouleverse le quotidien des habitants, il se retrouve assailli par ses souvenirs d’enfance… Adapté du roman largement autobiographique de Jean Pélégri, le film est tourné pendant les tous derniers mois de la guerre d’Algérie. C’est un producteur français, Georges Derocles, établi à Alger, qui produit le film, et un cinéaste américain, James Blue, devenu ensuite un important documentariste, qui le réalise.

> Infos : https://www.institut-lumiere.org/actualit%C3%A9s/soiree-algerie.html

—————————————————————

Vendredi 13 mai, 19h
Lune & l’autre, Saint-Etienne

Rencontre avec Pinar Selek à l’occasion de la parution de « Azucena ou les fourmis zinzines » 

Nous avons l’immense plaisir d’accueillir Pinar Selek à l’occasion de la parution de son nouveau roman « Azucena ou les fourmis zinzines » publié aux Éditions des Femmes – Antoinette Fouque.

Née en 1971 à Istanbul, Pinar Selek est sociologue, romancière, militant féministe et antimilitariste. Emprisonnée en 1998, elle a été victime de la répression que subissent les intellectuels en Turquie qui défendent la cause des groupes opprimés et minoritaires. Son dernier livre « Azucena ou Les fourmis zinzines » est une fable tonique, drôle et subversive dans laquelle Pinar Selek pour­suit par la fic­tion son chant pour la défense des oppri­més et des mar­gi­naux. Azucena, l’héroïne de ce roman, lui ressemble par plu­sieurs traits. Débarquant à Nice par le Train Bleu, elle retrouve sur place sa tribu, les Zinzins, formé de Gouel le chanteur, Alex le Prince des poubelles, Manu la fondatrice des Paranos, Luna et tant d’autres déclassés doux fous idéalistes bien sûr! Ils forment une four­mi­lière obs­ti­née et sou­vent invi­sible ou plu­tôt igno­rée… Cette rencontre à lieu en préambule du festival de poésie Les Enchanteurs qui aura lieu les samedi 14 et dimanche 15 mai au château de Goutelas (Marcoux, Loire).

> Infos : https://www.facebook.com/events/1162482267845134/

—————————————————————

Vendredi 13 mai, 19h
MJC, Chambéry

35e édition du Festival du premier roman 
Rencontre lecture musicale – Chez moi ou presque par Stephen Ngatcheu

Lecture avec l’auteur, Récit de migration du Cameroun à Chambéry MJC

« Après vingt-deux heures d’une navigation abominable, le zodiac, en surcharge, chavire : ainsi quarante personnes vont perdre la vie dans les vagues. Mes derniers souvenirs d’eux seront leurs cris de détresse, la peur sur leurs visages puis les corps qui flottaient sur l’eau. Il est trois heures du matin, nous ne sommes plus que douze, de toutes nationalités et de religions confondues, livrés à nous-mêmes. Aucune embarcation à l’horizon. Il reste quatre femmes, trois enfants et cinq hommes jeunes. » Stephen Ngatcheu a écrit une sorte d’épopée maigre pour dire la mer, la nuit, les forêts. Il ne raconte pas pour informer, pour communiquer ou pour convaincre, il n’écrit pas pour répondre à des questions ni pour répondre de sa vulnérabilité. Il transmet et il crée. Il écrit comme on écrit, pour vivre plus grand. Odes à la terre d’Afrique, récits d’épreuves initiatiques. Déceptions d’après. Exaltation du trajet, de la vie qui va, de la littérature.

> Infos et programme complet du festival : https://www.lecturesplurielles.com/evenements/rencontre-lecture-musicale-chez-moi-ou-presque/

—————————————————————

Vendredi 13 mai, 19h30
Pot au Noir, Saint-Paul-lès-Monestier

Spectacle – Tans pis on verra pas la mer / Martins et Mourons

Ce soir, c’est l’anniversaire du Patron. El’Biloute, il a soixante ans ! Il a lancé les invitations. Tout l’monde est là… ou presque. Son pote et associé portugais constate que personne n’a apporté de cadeau. Il va donc improviser à sa manière… mais l’autre ne l’entend pas de cette oreille et feint d’oublier la petite fête. Les souvenirs s’en mêlent et s’entremêlent. Dans la salle, ça chante, ça cause, ça rigole, ça poétise même. Ça boit… ça mange et ça apéritive… Un voyage entre Terre et Mer, entre Picardie et Portugal, entre Nazaré et Bréhal… Sardinade, Potjevleesch et bouillabaisse. Du Cap Gris-Nez à Marseille.

> Infos : https://www.potaunoir.com/programmation/on-verra-pas-la-mer/

—————————————————————

Vendredi 13 et Samedi 14 mai
Bibliothèque municipale Kateb Yacine, Grenoble

Hommage à Kateb Yacine

À l’occasion du 60ᵉ anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, la bibliothèque Kateb Yacine rend hommage à l’écrivain qui lui a donné son nom.

  • THEATRE « La poudre d’intelligence » – Vendredi 13 mai à 18h30
    Cette pièce satirique est une critique acerbe des abus du pouvoir politique et religieux. Les lectures, travaillées dans le cadre d’ateliers animés par le metteur en scène grenoblois Ali Djilali, sont interprétées par des élèves de seconde du lycée Mounier et un groupe d’habitant-es de la Villeneuve. En partenariat avec l’Education nationale.
  • TABLE RONDE – Samedi 14 mai à 15h
    L’écrivain Hubert Haddad et les universitaires Charles Bonn et Hervé Sanson nous font découvrir l’esthétique d’une oeuvre riche,
    inventive et protéiforme, née d’un drame historique.
    L’auteur Julien Delmaire incarnera par ses lectures la musicalité d’une langue à la puissance poétique remarquable.
    Une rencontre animée par Hervé Sanson.
  • CONCERT – AMAZIGH KATEB – Samedi 14 mai à 18h
    Spectacle créé et interprété par Amazigh Kateb et ses musiciens. Fils de Kateb Yacine, compositeur et interprète du groupe Gnawa
    Diffusion, il rend hommage aux textes poétiques de l’écrivain et à cette langue à la tessiture profondément algérienne.
    La bibliothèque restera ouverte jusqu’à 20h pour cette occasion.

En partenariat avec l’association Coup de Soleil en Auvergne-Rhône-Alpes.

> Infos : https://www.bm-grenoble.fr/688-agenda.htm

—————————————————————

Samedi 14 mai, 16h
Le Rize, Villeurbanne

Conte & Soul : Spectacle de Pat Kalla

Dialoguant avec un trio de musiciens résolument ancrés dans le jazz-soul, Pat Kalla actualise les histoires de ses ancêtres pour nous transmettre le bruissement du monde d’ici et de là-bas. Dans Conte & Soul différentes âmes se croisent : celle du grand-père qui «se regarde dans le silence du monde», de «la petite fille noire comme un œil fermé qui marche vers sa propre histoire» ou de «la main qui avait cinq amis». Le spectacle révèle aussi l’âme de toute une équipe dans laquelle chacun fait entendre sa voix. Le slameur-conteur-chanteur Patrice Kalla porte les histoires de ses ancêtres dans le temps présent, alors que les musiciens installent une atmosphère urbaine sur fond jazz soul. C’est du chant, du conte, du slam, du jazz, du funk, du hip-hop…et en plus, l’âme des ancêtres et le bruissement si doux du monde d’ici et de là-bas.

> Infos : https://lerize.villeurbanne.fr/agenda/conte-soul/

—————————————————————

Dimanche 15 mai, 12h30
Château de Goutelas, 

Festival de poésie contemporaine « Les Enchanteurs » : Déjeuner avec Pinar Selek

Pinar Selek, écrivaine turque en exil et forte voix de la liberté et des droits des femmes, vous invite à sa table.

> Infos : https://www.chateaudegoutelas.fr/samedi-14-et-dimanche-15-05-festival-de-poesie-contemporaine-les-enchanteurs/

—————————————————————

Lundi 16 mai, 18h30
Maison de l’Economie Circulaire, Lyon

Mieux comprendre les migrations

E-graine ARA vous propose une soirée d’échange autour des Migrations 🌍.
Pendant 2 heures dans un contexte ludique, nous amènerons le groupe de participant·e·s
– à maîtriser les définitions clefs et chiffres-clefs des enjeux migratoires en France.
– à démêler le vrai du faux parmi les idées reçues
– à acquérir les bases de l’Histoire des migrations en France
SAVE THE DATE : Rendez-vous le 16/05/2022 de 18H30 à 20H30 à la Maison de l’économie circulaire, Jardin des Chartreux, 36 cours Général Giraud, 69001 LYON 🏡 (la petite maison dans le jardin des chartreux avec la belle vue sur Lyon)
POUR S’INSCRIRE : envoyer un email à contact@e-graine-ara.org ou via ce formulaire : https://urlz.fr/i92M

—————————————————————

Lundi 16 mai, 20h30
Théâtre de la Croix-Rousse, Lyon

Soirée d’ouverture du festival Littérature Live 2022

19h : Reconquérir les imaginaires
Le festival s’ouvre sur un temps de lectures au nom d’une culture européenne commune de la paix. Deux grandes questions : quelle place des femmes dans nos grands récits ? Comment écrire l’Europe d’aujourd’hui ?
→ Maaza Mengiste (États-Unis/Éthiopie) et Beata Umubyeyi Mairesse (France/Rwanda) en conversation avec Gladys Marivat (« Le Monde »)
Dans le cadre du programme « Opening New Ground ». Avec le soutien du Consulat des États-Unis à Lyon.
> Infos : https://www.villagillet.net/evenements/soiree-d-ouverture-ecrivaines-et-guerrieres-reconquerir-les-imaginaires?fbclid=IwAR32gDw92uabXqffzPyEDdILHJ4g56TZinAZJa6j0nufQhJHBPbP8IebRL8

20h30 : Ecrire l’Europe
Avec la conviction que la littérature est une porte d’entrée sur l’histoire et un moyen d’action sur l’imaginaire, la Villa Gillet vous invite à une soirée de lectures en écho à la situation en Ukraine, suivie d’un débat réunissant penseurs, auteurs et traducteurs européens. Les deux lauréats du prix Franz Hessel 2021 Camille de Toledo et Dorothée Elmiger ouvrent le débat avec un échange franco-allemand sur l’Europe des récits. Ils sont rejoints, sur le plateau et à distance, par une sélection d’auteurs et traducteurs de France, d’Ukraine, de Roumanie et de République tchèque qui apportent leur pierre à l’édifice, proposant une soirée sous forme de parcours européen, en résonance avec l’actualité la plus brûlante.

Avec la participation de : Iryna Dmytrychyn (Ukraine), Dorothee Elmiger (Suisse), Pavel Hak (Tchéquie), Marina Skalova (France) et Camille de Toledo (France). Modération : Anne Dujin (Esprit).

Et une lecture de textes de : Ilya Kaminsky (Ukraine), Lina Kostenko (Ukraine), Serhiy Zhadan (Ukraine), Evgenia Belorusets (Ukraine), Markiyan Kamysh (Ukraine) par les auteurs et traducteurs invités du festival, rejoints par Emmanuelle Pireyre (France), Lucie Campos (Villa Gillet) et quelques autres.> Infos : https://www.villagillet.net/evenements/ecrire-l-europe

> Programme complet du festival : https://www.villagillet.net

—————————————————————

Le 16, 18 et 21 mai 2022
Place Bahadourian, Lyon

Festival des passant.e.s 2022

> Infos : http://www.csbonnefoi.fr/actualites/

—————————————————————

Jeudi 19 mai, 14h
Villa Gillet, Lyon

Générations franco-algériennes : Rencontre avec Lilia Hassaine

Lilia Hassaine (France) en conversation avec Alexandre Blomme (étudiant modérateur).

Lilia Hassaine a été retenue dans la sélection du prix Goncourt 2021 pour son deuxième roman Soleil amer (Gallimard, 2021). Entre les années 1960 et les années 1990, le narrateur suit l’histoire de l’intégration des populations algériennes dans la société française après la guerre d’Algérie. De l’âge d’or des cités HLM jusqu’aux désillusions qui traversent les parcours individuels, Lilia Hassaine met en scène les pères et les fils, les époux et les mères, les frères et les sœurs, racontant les espoirs et les dualités qui traversent deux générations franco-algériennes.

> Infos : https://www.villagillet.net/evenements/rencontre-generations-franco-algeriennes

—————————————————————

Jeudi 19 mai, 18h30
Villa Gillet, Lyon

Inventer la langue de l’exil : Sulaiman Addonia et Antoine Wauters

Sulaiman Addonia (Érythrée/Royaume-Uni) et Antoine Wauters (Belgique) en conversation avec Clémentine Goldszal (Le Monde/ELLE).

Exilé d’Érythrée dans les années 1970, passé par les camps de réfugiés soudanais et l’Arabie saoudite avant de rejoindre le Royaume-Uni, Sulaiman Addonia (Le silence est ma langue natale, La croisée, 2022. trad. Laurent Bury) est l’un des grands noms de la l’écriture de l’exil anglo-saxonne. Il est aujourd’hui à la tête d’une formation d’écriture créative pour les réfugiés à Bruxelles et du festival Asmara-Addis en Exil, dédié aux récits d’exil. Antoine Wauters poursuit à travers Mahmoud ou la Montée des eaux (Verdier, 2021) et plus récemment Le Musée des contradictions (Éditions du Sous-Sol, 2022) une exploration de la forme, de la langue, et de la capacité de la littérature à dire la puissance des sentiments humains par-delà la guerre ou le déracinement. De la Syrie en guerre à un camp de réfugiés au Soudan, les personnages de leurs romans sont les poètes d’une histoire contemporaine de l’exil.

> Infos : https://www.villagillet.net/evenements/rencontre-inventer-la-langue-de-lexil

—————————————————————

Jeudi 19 mai, 20h30
Salle Saint-Jean, La Motte Servolex

TICS – « Les uns les autres »

Rentrez dans l’intimité de relations qui n’existeront que le temps d’un spectacle unique ! Le public inspire une relation entre deux personnages. Puis une musique démarre… Et virevoltent des moments de vie que six improvisateurs partageront avec vous. Les bénéfices iront à l’association Savoie Solidarité Migrants)

> Infos : https://www.mjc-chambery.com/article-420-tics-SSM-mai.htm

—————————————————————

Jeudi 19 mai, 21h
Awazé-Café, Lyon

Ciné plein-air & Rencontre « En bonne compagnie chez Les Grandes Personnes de Boromo »

La Laverie présente la projection d’un film sur l’équipe des marionettes géantes de Boromo au Burkina Faso.
Suivie d’une rencontre avec Élodie Dondaine & Mathieu Villard, réalisateurices du film.

Projection plein-air à 21h (prix libre) + Rencontre-Discussion
Buvette et Petite Restauration dès l’apéro!

> Infos : https://www.facebook.com/events/1631139847259485/?ref=newsfeed

—————————————————————

Du 19 au 22 mai
Cour du Centre Berthelot, Lyon

Biennale des Langues

Du 19 au 22 mai 2022, la Biennale des langues donnera à voir la diversité culturelle et linguistique à travers des approches pluridisciplinaires (scientifique, sociologique, artistique, ludique) sous forme de tables rondes et de rencontres en amphithéâtre, mais aussi d’ateliers dans la Maison des sciences de l’homme, de projections au cinéma Le Comoedia, de visites au Centre d’histoire de la Résistance et de la Déportation, de spectacles et restitutions d’ateliers, d’expositions autour des langues, d’une tentative de record du monde de relai de lecture plurilingue et bien d’autres encore.

> Infos : https://caravanedesdixmots.com/biennale/
> Programme détaillé : https://caravanedesdixmots.com/wp-content/uploads/2020/12/Plaquette-Biennale-des-Langues.pdf

—————————————————————

Vendredi 20 mai, 10h
Bibliothèque municipale du 1er, Lyon

Rencontre avec Maryam Madjidi

La Villa Gillet, la Bibliothèque municipale du 1er arrondissement et le lycée La Martinière Diderot accueillent l’écrivaine Maryam Madjidi pour une rencontre avec les lecteurs.

La modération sera assurée par Joana Thanasi.

> Infos : https://www.villagillet.net/evenements/conversations-en-metropole-rencontre-avec-maryam-madjidi

—————————————————————

Vendredi 20 mai, 19h
Centre d’Animation Saint-Jean, Villeurbanne

Projection du film « Du bled au bidonville » en présence du réalisateur Wahid Chaïb

RÉSUMÉ: Dans le dialecte sétifien, le mot Chaâba signifie « endroit perdu, nulle part, no man’s land… » Mais le Chaâba a été le lieu de vie de 1949 à 1967 d’une trentaine de familles algériennes venues en France métropolitaine au sortir de la seconde guerre mondiale pour travailler, participer à la reconstruction du pays. Il s’agira pour nous de retracer l’histoire de ces primo-arrivants, de leur implantation dans la cité villeurbannaise pour mieux connaître de l’intérieur l’histoire de ce bidonville.

> Infos : https://lerize.villeurbanne.fr/agenda/balade-urbaine-balade-du-chaaba-les-socles-communs-de-lexil/

—————————————————————

Vendredi 20 mai, 20h
Foyer Cinéma, Saint Symphorien sur Coise

Projection/Débat autour du film « Ils sont vivants » de Jérémie Elkaïm

Synopsis : Veuve depuis peu, Béatrice vit avec son fils et sa mère. Sa rencontre avec Mokhtar, enseignant iranien arrivé clandestinement en Europe, va bouleverser son quotidien et ses convictions. Par amour pour lui, elle va devoir défier les préjugés de son entourage et les lois de son pays.

Projection suivie d’un échange animé par l’association Le Café citoyen de Messimy, avec les association ARTHUR, ALARM, Lou Novio Jouen et JRS Welcome.

> Infos : https://foyercinema.fr/FR/45/actualites-cinema-foyer-cinema-saint-symphorien-sur-coise.html

—————————————————————

Samedi 21 mai, 10h30
Lyon

Balade du Chaâba : Les socles communs de l’exil

Balade urbaine organisée par Synergie Family, le Centre d’Animation Saint-Jean, Wahid Chaïb, Sina Safadi, le Rize, dans le cadre de Villeurbanne 2022, capitale française de la culture.

Une balade carnavalesque comme un lien tendu entre le quartier Saint-Jean, le campus de la Doua et le parc de la Feysinne. Redécouvrez l’histoire oubliée du bidonville de Chaâba à travers le regard et la parole d’habitants et riverains d’hier et d’aujourd’hui ; participez à l’écriture et à la reconnaissance d’une histoire commune. La balade se prolongera par l’inauguration d’une fresque mémorielle au parc de la Feysinne

> Infos : https://lerize.villeurbanne.fr/agenda/balade-urbaine-balade-du-chaaba-les-socles-communs-de-lexil/

—————————————————————

Samedi 21 mai, 15h
Le CPA, Valence

Table ronde : L’expérience migratoire à l’épreuve de la transmission

Le cinéma d’animation, partagé entre portée documentaire et recours à la fiction, ne peut-il contribuer à la mise en récit de l’expérience migratoire d’hier et d’aujourd’hui ? Deux chercheuses et un réalisateur s’interrogeront sur les transmissions et représentations du passé, entre histoire et mémoires.

Avec la participation d’Alain Ughetto, réalisateur, Linda Guerry et Laure Teulières, historiennes – Table-ronde précédée d’une visite de l’exposition « Luigi, le premier, est parti… – Histoires et mémoires d’Italiens en migrations » avec Linda Guerry

> Infos : https://www.le-cpa.com/agenda/2022/lexperience-migratoire-lepreuve-de-la-transmission

—————————————————————

Samedi 21 mai, 19h30
Villa Gillet, Lyon

Récits du colonialisme et de l’esclavage : Rencontre avec David Diop, Paulin Ismard et Olivette Otele

David Diop (France), Paulin Ismard (France) et Olivette Otele (Cameroun/France) en conversation avec Sylvain Bourmeau (AOC).

Une nouvelle génération d’historiens et de romanciers interroge autrement nos héritages du colonialisme et de l’esclavage, par les outils de la fiction comme par ceux de la recherche. Des parutions récentes apportent clefs et pistes de réflexion : un échange entre l’historien des mondes antiques Paulin Ismard, qui a dirigé l’ambitieux ouvrage collectif Les mondes de l’esclavage (Seuil, 2021), la professeure d’histoire Olivette Otele (Histoire des Noirs d’Europe, Albin Michel, 2021, trad. Guillaume Cingal) et le romancier David Diop, auteur de La Porte du voyage sans retour (Gallimard, 2021) et lauréat de l’International Booker Prize.

En partenariat avec AOC.

> Infos : https://www.villagillet.net/evenements/rencontre-recits-du-colonialisme-et-de-lesclavage

—————————————————————

Samedi 21 mai, 20h
MJC Parmentier, Grenoble

Ne me parlez pas de migrations

Ce spectacle n’est ni une conférence, ni un concert, ni une pièce de théâtre… mais les trois à la fois ! Pour participer à une décrispation autour des thèmes sensibles de l’identité, de l’appartenance ou de la migration, sciences humaines et chansons, humour et poésie : rien ne sera de trop!

> Infos

—————————————————————

Dimanche 22 mai,
Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Ain, Nantua

Spectacle – Les réfugiés espagnols à Nantua

Inédit, spectacle réalisé par les élèves du lycée Xavier Bichat de Nantua sur le thème des réfugiés espagnols.

> Infos : https://patrimoines.ain.fr/agenda/actus-nantua-5/les-refugies-espagnols-a-nantua-spectacle-712/n:1012

—————————————————————

Samedi 28 mai, 19h
Quai Victor Augagneur, Lyon

Concert « La musique relie les gens »

A l’initiative d’un orchestre de Leipzig, 70 musiciens du monde entier célèbrent tous ensemble la diversité en musique à Lyon.

> Infos : https://www.lesinedits-musique.org/events/la-musique-relie-les-gens

—————————————————————

Lundi 30 et mardi 31 mai
Théâtre d’Aurillac

Spectacle : Le voyage de Roméo (Cie Wejna)

Cette pièce est un portrait, celui de Roméo, danseur ivoirien, fuyant la guerre dans son pays et arrivant en France en 2013. C’est l’histoire de sa danse, qui se transforme et s’enrichit au fur et à mesure du chemin.
L’idée est de montrer aux enfants que l’immigration est aussi une aventure courageuse, porteuse de beauté et d’espoir. L’itinéraire géographique est aussi un parcours que le migrant traverse dans son propre corps. A travers l’histoire individuelle d’un danseur, il s’agira de montrer la vivacité créatrice de ceux qui doivent s’adapter et inventer un nouveau mode de vie.

  • 30 mai à 20h / 31 mai à 9h30

> Infos : https://theatre.aurillac.fr/voyage_romeo/

—————————————————————

Mardi 31 mai, 18h30
Archives municipales de Lyon

Conférence « Se laver, connaître et habiter sa ville : la collecte des témoignages d’usagers des bains-douches municipaux à Lyon » avec LALCA

Conférence organisée par l’association LACLA (Laboratoire d’Architectes-Lutteurs et de Chercheurs-Artistes)

Les derniers bains-douches municipaux de Lyon se situent aujourd’hui dans le 7e arrondissement, à Gerland. Ils offrent un accueil inconditionnel à quiconque, donnant un précieux accès à l’hygiène à un public plus divers qu’on ne le croirait : on pense aux personnes sans domicile fixe, mais il existe bien d’autres situations.

L’association LALCA, Laboratoire d’Architectes-Lutteurs et de Chercheurs-Artistes, conduit depuis 2018 un travail de collecte de témoignages sonores dans le cadre du projet «Hospitalité(s) / habiter / bains-douches». Ce projet vise à collecter des récits de vie qui sont en même temps des récits de ville de la part des personnes concernées. Du point de vue de l’association et des témoins, au-delà de l’intérêt historique des documents, la remise aux Archives municipales de Lyon revêt une importance symbolique forte. Du point de vue des archivistes, la coopération avec LALCA est exemplaire, puisqu’elle illustre une belle complémentarité des savoir-faire.

Ce travail a permis de capter les paroles de personnes particulièrement éloignées de l’institution, tout en respectant une indispensable déontologie. La conférence proposée le 31 mai à 18 heures 30 aux Archives municipales de Lyon souhaite donner un aperçu des résultats de ce travail tout en fournissant des éclairages sur la manière dont il a été conduit. »

> Infos : https://www.archives-lyon.fr/evenements/se-laver-connaitre-et-habiter-sa-ville-la-collecte-des-temoignages-dusagers-des-bains

—————————————————————

Mercredi 1er juin, 19h30
Collège Supérieur, Lyon

Rencontre avec Andreï Kourkov auteur de Les Abeilles grises aux éditions Liana Levi

La librairie la Voie aux Chapitres, la Villa Gillet et le Collège Supérieur invitent l’écrivain Andreï Kourkov pour une rencontre avec les lecteurs autour de son œuvre, suite à la publication des Abeilles grises (Liana Levi, 2022, trad. Paul Lequesne).

Dans un petit village abandonné de la « zone grise », coincé entre armée ukrainienne et séparatistes prorusses, vivent deux laissés-pour-compte : Sergueïtch et Pachka. Ennemis d’enfance, désormais seuls habitants de ce no man’s land, ils sont obligés de coopérer pour ne pas sombrer. Et cela, malgré des points de vue divergents vis-à-vis du conflit. Sergueïtch sympathise avec un soldat ukrainien qui lui rend des visites furtives ; Pachka fréquente en cachette ses « protecteurs russes » pour se procurer des denrées alimentaires. Leurs conditions de vie sont rudimentaires : charbon pour se chauffer, conserves pour se nourrir, bougies récupérées dans une église détruite pour s’éclairer. Les journées monotones de Sergueïtch sont cependant animées de rêves visionnaires et de souvenirs. Ce qui lui importe avant tout, ce sont ses abeilles. Apiculteur dévoué, il croit en leur pouvoir bénéfique qui autrefois attirait des clients venus de loin pour dormir sur ses ruches lors de séances de « thérapie curative ». Alors que l’hiver les abeilles demeurent dans sa grange, à l’abri du froid et des bombardements, il décide, le printemps venu, de leur chercher un endroit plus calme. Ses six ruches chargées sur la remorque de sa vieille Tchetviorka, le voilà qui part à l’aventure. Mais même au coeur des douces prairies fleuries de l’Ukraine de l’ouest et le silence des montagnes de Crimée, le grand frère russe est là, qui surveille…

Entrée libre, réservation conseillée. Les bénéfices seront reversés à une association au profit de l’Ukraine.

> Infos : https://collegesuperieur.mapado.com/event/81185-andrei-kourkov

—————————————————————

CHEZ NOS VOISINS:

KYGEL Théâtre – VIVACES, Jeunes de quartier, le pouvoir des mots

Création théâtrale issue du travail de recherche POP-PART qui met en scène quelques extraits de l’ouvrage collectif « Jeunes de quartier, le pouvoir des mots » dirigé par Marie-Hélène Bacqué et Jeanne Demoulin (enseignantes – chercheuses Université Nanterre), et co-écrit par des jeunes, des professionnels et des chercheurs.

L’idée étant de donner une représentation « plus juste et plus étoffée du monde » et de dépasser le double écueil auquel sont confrontés les jeunes des quartiers populaires : d’un côté une vision d’en haut, contribuant parfois à la stigmatisation, de l’autre une forme de romantisme naïf.

Mardi 10 mai 2022 – 14h et 20h À l’Arche – 2, rue d’Héricourt 25200 Béthoncourt

Plus d’infos : https://jeunesdequartier.fr et https://www.facebook.com/kygeltheatre.fr/ – Lien teaser vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=M40XY2uDY3w

—————————————————————

Watizat Lyon – Guide d’information pour les personnes exilées

Le guide Watizat de mai est disponible !

Watizat est une association qui milite pour l’accès à l’information des personnes exilées, à travers la publication d’un guide actualisé tous les mois qui répertorie les bonnes adresses (dispositifs d’aide, associations, structures) et les conseils utiles au quotidien.

Il est en version numérique et en version papier en Français et en anglais.
Téléchargez le ici : https://watizat.org/guide/

Categories: Agenda