Soutenez l’organisation de l’édition 2022 de la Biennale Traces
Le festival de rencontres autour des migrations

 

Chèr⸱es ami⸱es,
partenaires, collègues, public, acteurs du réseau,

Nous sollicitons votre soutien à l’organisation de la BIENNALE TRACES à l’automne 2022, dans toute la région Auvergne-Rhône-Alpes, dans le contexte de perte exceptionnelle de financements ce printemps.


1/ LE RÉSEAU TRACES, Histoire, Mémoires et Actualités des migrations.

Le Réseau Traces a fêté son 20e anniversaire en 2020 .

Le programme de la biennale Traces fédère plus de 200 propositions sur toute l’étendue du territoire de la région Auvergne-Rhône-Alpes. : conférences, tables-rondes, projections de films, spectacles, concerts, expositions, et co-construit avec plus de 300 partenaires. (voir le programme passé)

La dynamique de réseau n’a pas cessé de se développer ces dernières années, et notamment depuis 2015. Une très grande diversité d’acteurs (institutions publiques collectifs, associations petites et grandes, équipements socio-culturels, artistes, chercheurs et chercheuses, etc.) se mobilise, toujours plus nombreux.

L’association Traces qui anime le réseau reçoit des sollicitations de plus en plus nombreuses afin d’accompagner les projets petits ou grands qui émergent dans la région. L’Éducation nationale nous a attribué cette année l’agrément d’association de jeunesse et d’éducation populaire.

Vous pouvez découvrir l’étendue de notre travail sur notre site internet http://www.traces-migrations.org/

Ouverture de la Biennale Traces 2018

 

 

2/ UNE PROGRAMMATION RÉGIONALE SUR LA THÉMATIQUE DES MIGRATIONS

Le Réseau Traces, au delà de la seule organisation de la biennale Traces, propose une programmation régulière, chaque mois. Nous avons aussi créé un festival de cinéma IMAGES MIGRANTES qui, en année inter-biennale, interroge les représentations des migrations par la projection d’une cinquantaine de films accompagnée de débats.

Nous accompagnons aussi et relions une multitude d’acteurs impliqués sur la thématique des migrations. En ce sens, nous développons sur notre site internet des outils coopératifs afin de soutenir les démarches de chacun⸱e et faire circuler les ressources :

  • des fiches ressources (expositions en circulation, spectacles en tournée, films, etc.)
  • une newsletter mensuelle
  • la webradio pour relayer et faire mieux connaître les actions et démarches du réseau régional
Extrait du catalogue de la 20ème édition de la Biennale Traces

3/ STRUCTURATION DU RÉSEAU

Pour animer le réseau d’envergure régionale, nous organisons des réunions régulières dans de nombreuses villes et villages, nous structurons une dynamique collective en partant des mobilisations locales.

Nous avons fait le pari, pour assurer ces missions, d’embaucher une salariée à l’été 2021 afin de soutenir le coordinateur général du réseau dans les missions de l’association Traces (à temps plein) et notre administratrice (à temps partiel).

 

4/ PERTE EXCEPTIONNELLE DU SOUTIEN DE LA RÉGION

 

Le réseau régional impliqué sur les questions migratoires n’a jamais été aussi dynamique, riche et varié. Il s’engage auprès du public pour déconstruire les idées reçues, les préjugés, lutter contre les discriminations et le racisme, pour rassembler autour de la richesse de l’interculturalité.

Le public répond de plus en plus présent aux propositions du réseau avec des chiffres de fréquentation en constante augmentation.

C’est dans ce contexte que nous avons perdu en ce début d’année un de nos soutiens principaux, celui de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, qui nous aidait pourtant depuis vingt ans.

Cela menace gravement l’économie déjà très fragile de l’association Traces au moment où nous construisons la nouvelle édition de la biennale Traces.

Biennale Traces 2020

 

5/ APPEL À SOUTIEN

 

Très en difficultés, nous faisons donc APPEL À VOTRE SOUTIEN pour pallier la perte de nos financements (15000 euros), afin de poursuivre notre mission d’animer et relier tout le réseau régional impliqué sur les questions migratoires.

Comme pour chaque biennale nous développons de nombreuses propositions

  • Des expositions, notamment cette année une exposition photographique sur la question de l’accueil dans le contexte de la guerre en UKRAINE,
  • Des programmations thématiques qui feront l’objet de rencontres en différents lieux de la région : sur les questions des politiques publiques de l’ACCUEIL, ou des questions d’histoire mémoire à l’occasion de la commémoration de la fin de la guerre d’ALGÉRIE, et de nombreuses autres thématiques,
  • Des moments festifs et conviviaux où des personnes migrantes pourront exprimer leur poésie, leur art et plus généralement les problématiques qui les concernent,
  • Une multitude de projections, de spectacles, de tables-rondes et tout autre moment qui seront prétextes à aménager des espaces publics de rencontre, de partage de connaissances et de réflexions, de débats.

Description des postes de dépense : 

  • Catalogue imprimé du programme
  • Affiches
  • Frais de déplacements des invité⸱es
  • Frais afférents aux moments forts du festival, comme la soirée d’ouverture
  • Salaires de l’équipe

Pour maintenir l’organisation de cette nouvelle biennale TRACES, fédératrice à l’échelle régionale des acteurs impliqués sur les problématiques migratoires, nous comptons sur votre soutien !

Vous pouvez faire un don :

> Directement ci-dessous grâce à la plateforme Helloasso

 

> Par chèque ou virement en nous écrivant par mail : reseau.traces@gmail.com

 

> En adhérant à l’association : télécharger le bulletin d’adhésion

 

 

Merci infiniment à tous et toutes,

Le réseau TRACES.

reseau.traces@gmail.com

 

Categories: Biennale 2022