Catégories
Non classé

Comment j’ai épousé le diable

Comment j’ai épousé le diable

Exposition
Lyon
Galerie la Rage

Du ven 21 oct au sam 12 nov
Vernissage : ven 21 oct à 17h
Gratuit

L’artiste Katia Fouletier-Faurie présente les illustrations d’un récit familial qui témoigne de la colonisation en Afrique Noire et de la condition féminine de l’époque. Un récit oralisé où l’on apprend que le diable n’est pas toujours celui que l’on croit dans le Cameroun des années trente. Un récit qui mêle la petite histoire à la grande, l’Europe à l’Afrique, la France au Cameroun. Une histoire à la fois intime et universelle.

Vernissage: vendredi 21 octobre à 17h

Organisée par Galerie La Rage Dites 33

la galerie La Rage.
En partenariat avec Africa 50, à l’occasion du projet « Afro descendants » mené avec Les Rosas-Marseille et le CRAN-Paris… dans le cadre du MDPAA-UNESCO (Mois des Personnes d’Ascendance Africaine), novembre-décembre 2022.

INFOS ET RÉSERVATION:
Galerie la Rage : 33 rue pasteur 69007 Lyon
galerie.larage@gmail.com
https://www.facebook.com/Galerie-La-Rage-287226831323880

DÉTAILS :

Un récit oralisé où l’on apprend que le diable n’est pas toujours celui que l’on croit dans le Cameroun des années trente.

Un récit autobiographique dans lequel une vieille dame raconte comment elle a radicalement quitté sa famille alors qu’elle était adolescente, accompagnée par les illustrations de sa petite-fille Katia Faurie.

Un récit circonstancié qui mêle la petite histoire à la grande, l’Europe à l’Afrique, la France au Cameroun. Car au fond, au-delà des descriptions fondant notre imaginaire de l’Afrique, quel regard peut-on porter sur la rencontre de l’autre en des temps si proches et lointains à la fois ?

« Ce récit familial, j’ai choisi de l’illustrer, parce qu’il me tient à coeur d’en laisser une trace. Il témoigne de la colonisation en Afrique Noire et de la condition féminine de l’époque. Un témoignage familial qui forme une histoire à la fois intime et universelle. »